/news/green
Navigation

Inondations: 1200 militaires seront à pied d'oeuvre dans le corridor Mauricie/Outaouais

Inondations: 1200 militaires seront à pied d'oeuvre dans le corridor Mauricie/Outaouais
GUY MARTEL/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’armée canadienne a annoncé, dimanche matin, que le nombre de militaires sera augmenté pour venir en aide aux sinistrés des inondations.

L’intervention se concentrera dans le corridor Gatineau-Trois-Rivières et les effectifs mobilisés passeront de 400 à 1200 soldats.

«On a vu qu’il y avait des besoins, on va doubler l’effectif. On est toujours en phase d’évaluation. Actuellement les militaires sur place remplissent des sacs de sable, solidifient des digues», a expliqué le lieutenant-colonel Pascal Larose, au cours d’un point de presse.

Selon, Eric Houde, porte-parole de la Sécurité civile du Québec, l’augmentation des militaires est nécessaire : «Si l’eau continue de monter, les besoins augmentent et les taches aussi. On a vu l’essoufflement de la population et des autorités municipales. On doit grossir la force pour aider les citoyens.»

Glissements de terrain

Les importantes précipitations et la crue des eaux causent de sérieux problèmes un peu partout au Québec. Inondations historiques et nombreux glissements de terrain placent les autorités sur un pied d’alerte.

Selon Éric Houde, porte-parole de la Sécurité civile du Québec, le bilan dimanche matin s’élevait à 1800 résidences inondées, plus de 1000 personnes évacuées, et 126 municipalités confrontées aux inondations.

Et la situation ne semble pas s’améliorer: «Carillon est en hausse, le lac des Deux Montagnes est en hausse, la rivière des Prairies est en hausse, les Milles Îles, on s’enligne vers des niveaux historiques. Le lac Saint-Louis est en équilibre. Certains secteurs vont atteindre un sommet lundi et d’autres mercredi», a indiqué Éric Houde.

La région de la Gaspésie où les rivières sont en train de monter, est sous surveillance. Tout comme la Baie-Saint-Paul, où une résidence a dû être évacuée en raison d’un glissement de terrain.

«On approche un seuil historique dans la région de Montréal pour les inondations, mais on atteint aussi des records au Québec en termes de glissements de terrain. On approche la centaine de glissements de terrain.»

Pour les inondations, les secteurs de l’Outaouais, des Laurentides, de Lanaudière sont également à surveiller.

La situation s'aggrave à Pierrefonds

Les riverains de la rivière des Prairies sont touchés par des inondations depuis plusieurs jours déjà. Cependant, le secteur s’est élargi, dans la nuit de samedi à dimanche. La rue Dauville, jusqu’alors épargnée, est désormais touchée par la montée des eaux.

Des militaires de l'armée canadienne, sur place depuis dimanche 4 h, travaillent à la solidification des digues ainsi qu’à l’installation de sacs de sable supplémentaires aux abords de la rivière pour stopper la progression de l’eau.

Des agents du Service de police de Montréal sont également sur les lieux pour rencontrer les résidents afin de leur recommander de quitter leurs résidences.

Le boulevard Gouin entre la rue Richmond à l’est et le boulevard Saint-Jean à l’ouest a dû être fermé samedi en raison de l’accumulation importante d’eau sur la chaussée, ont annoncé samedi en soirée les autorités de l’arrondissement montréalais de Pierrefonds-Roxboro

Cette fermeture additionnée à celle du boulevard de Pierrefonds, à la même hauteur, effectuée il y a plusieurs jours fait en sorte que «les deux seuls axes est-ouest du territoire sont maintenant impraticables», a souligné la division des relations avec les citoyens et des communications de l’arrondissement.

Plus d’une dizaine de fermetures de routes

Les intempéries, mais surtout les inondations, compliquent grandement les déplacements dans certaines parties du réseau routier québécois, et plus particulièrement dans le sud de la province.

Plusieurs routes locales, mais également routes plus importantes sont fermées. C’est le cas notamment à Gatineau, où l’autoroute 50 en direction Est a été fermée entre le kilomètre 135 et la rue Montcalm. La bretelle d’accès des Allumettières a également été fermée.

D’autres routes sont également fermées en raison d’inondations comme à Saint-André-d'Argenteuil, Saint-Joseph-du-Lac, Vaudreuil-Dorion et Saint-André-Avellin.

TVA Nouvelles a répertorié plus de 10 fermetures de routes en raison des accumulations d’eau.