/finance/business
Navigation

Québec prête 45 millions à MDA

L’entreprise va concevoir des pièces de satellite

Bras Canadien
Photo AFP L’entreprise MDA avait participé à la construction du deuxième Bras canadien.

Coup d'oeil sur cet article

Une entreprise qui a participé à la construction du deuxième Bras canadien assurera à Montréal la conception de centaines de pièces destinées à des satellites nouveau genre, grâce à une subvention de 3 millions $ et à un prêt de 45 millions $ du gouvernement du Québec.

MacDonald, Dettwiler et Associés (MDA) va établir à ses bureaux de Sainte-Anne-de-Bellevue un nouveau centre d’excellence en fabrication satellitaire, où l’on fabriquera notamment des antennes de satellites qui se retrouveront d’ici quelques années un peu partout en orbite autour de la terre.

Le projet comme tel doit assurer le maintien de 169 emplois permanents au Québec, alors que MDA en compte actuellement 756 au Québec.

Québec allonge un prêt de 45 millions et une subvention non remboursable de 3 millions pour appuyer ce projet de 202 millions de dollars.

«Ça nous permet de positionner le Québec comme un acteur de premier plan dans ce domaine-là, se réjouit la ministre de l’Économie, Dominique Anglade. Ces emplois-là sont ici pour de nombreuses années, et contribuent à faire en sorte qu’une des forces du Québec ce soit le domaine de l’aérospatiale.»

« Bonnes personnes »

Vice-président chez MDA, Marc Donato affirme que Québec a su «rendre les choses plus alléchantes» grâce à ce prêt, dont les modalités n’ont pas été dévoilées.

«On voulait que ça se fasse au Québec, parce qu’on a les bonnes personnes et la bonne formation.»

Les pièces créées seront produites à grand volume, car elles doivent être utilisées par une «constellation» de quelque 900 satellites qui se trouveront en orbite autour de la terre afin d’assurer une meilleure couverture internet partout dans le monde. À terme, 2000 autres satellites du genre pourraient aussi être produits.