/news/green
Navigation

La Mauricie pas au bout de ses peines

La pluie, le vent, la fonte des neiges et de fortes marées font craindre le pire aux habitants du secteur

Inondations Pierrefonds jeudi
Photo Dominique Scali Les militaires sont présents dans plusieurs régions du Québec, dont ici dans la Ville de Pierrefonds, au sud de Montréal, où ils renforcent une digue.

Coup d'oeil sur cet article

La menace d’inondations plane toujours dans le sud du Québec où une combinaison d’éléments risque encore de faire monter les niveaux d’eau ce week-end, notamment en Mauricie, où les habitants sont sur un pied d‘alerte.

«On a une combinaison de pluie, de fortes marées, de fonte de neige et de vents violents qui vont hausser les niveaux d’eau et causer des débordements, explique le météorologue Gilles Brien. Disons que ce n’est vraiment pas le scénario idéal en ce moment.»

Entre 30 et 60 mm sont attendus dès vendredi jusqu’en milieu de semaine prochaine au Québec.

Les marées seront à leur plus fort au Lac-Saint-Pierre au cours des prochains jours en cette période de pleine lune.

«Avec les vents, il risque d’y avoir de bonnes vagues et beaucoup d’agitation. Sans compter que les sols sont déjà saturés d’eau», avertit M. Brien.

Pas de répit donc à la fête des Mères pour les habitants de ce secteur déjà fortement éprouvés par les inondations.

Près de 350 maisons sont inondées en Mauricie et une trentaine de personnes ont été évacuées.

Au moins une semaine

Le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux a indiqué jeudi que le secteur sera encore à risque pendant au moins une semaine. «Les niveaux d’eau vont continuer d’augmenter au cours des prochains jours jusqu’à la fin de la semaine prochaine», a-t-il dit.

Le ministre de l’Environnement David Heurtel prévoit une montée de l’eau «significative de plusieurs centimètres» dans le lac Saint-Pierre.

M. Coiteux a assuré que les ressources militaires seront concentrées sur la région afin d’aider les sinistrés.

Des membres de l’armée s’affairaient d’ailleurs à remplir des sacs de sable jeudi à Louiseville. Des sinistrés rencontrés par Le Journal semblaient toutefois sereins en cette journée de «calme avant la tempête».

L’eau baisse à l’ouest

Dans l’ouest du Québec, la situation revient tranquillement à la normale après des jours difficiles, surtout à Gatineau et dans la région de Montréal.

La décrue amorcée en début de semaine se poursuivait jeudi et les sinistrés ont pu commencer à reprendre leur souffle, mais aussi constater l’ampleur des dégâts.

Près de 3 M$ avaient été amassés par la Croix-Rouge jeudi soir pour venir en aide aux sinistrés.

— Avec Marie-Ève Dumont et l’Agence QMI

Le bilan au Québec

  • 187 municipalités touchées : en hausse de 14
  • 4485 maisons inondées : en hausse de 344
  • 3641 personnes évacuées : en hausse de 608
  • 552 routes touchées : en baisse de 2