/news/currentevents
Navigation

Mordu par son serpent, il doit appeler le 9-1-1

L’homme avait la main prise dans le terrarium

jonathan martel serpent
Photo tirée de Facebook Ekans, le serpent de l’espèce roi de Californie qui a mordu Jonathan Martel, n’est pas venimeux. Le reptile adulte a un diamètre légèrement supérieur à une pièce de 2 $.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de Longueuil, qui a dû composer le 9-1-1 après que son serpent lui eut mordu un doigt, n’en revient pas de l’ampleur que sa mésaventure a prise.

Le serpent Ekans ne s’en doute pas, mais ce qu’il a fait vivre à son propriétaire, Jonathan Martel, a fait le tour du web.

«Ça m’a beaucoup fait rire. C’est devenu épique!» s’est exclamé l’homme de 25 ans, vendredi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, le roi de Californie de 12 ans a décidé de mordre solidement l’annulaire de Jonathan Martel jusqu’à la première phalange. Le serpent, qui mange environ une souris par semaine, avait pourtant eu son repas deux jours plus tôt.

Incompréhensible

«Je ne sais pas pourquoi il a fait ça, dit-il. Il était un peu agité quand j’ai voulu le prendre. Je l’ai remis dans son terrarium et il m’a agrippé.»

Le hic, c’est que le serpent mesurant 1,25 m (4 pieds) s’est enroulé autour de la main de son maître et d’une branche du terrarium. «J’étais pogné, résume M. Martel. Si je tirais, il serrait plus fort.»

Le jeune homme a réussi à atteindre son lavabo, où il a pris un verre d’eau pour verser sur la tête de son serpent. «Normalement, par réflexe, il a peur et il s’enlève», décrit-il. Mais pas cette fois.

Jonathan Martel, <i>mordu</i>
Photo tirée de Facebook
Jonathan Martel, mordu

«Pogné» de la sorte depuis 15 minutes, Jonathan Martel avait vraiment «besoin d’une autre main» pour se sortir de sa position plutôt cocasse.

Celui qui étudie pour devenir paramédic n’a donc eu d’autre choix que d’appeler le 9-1-1 afin que ses futurs collègues viennent à la rescousse.

«Étant donné qu’il était 1 h du matin, et que j’avais besoin d’aide, je n’avais pas beaucoup de choix», dit-il en riant.

Lorsque les policiers sont arrivés, il a dû traîner le meuble soutenant le terrarium jusqu’à la porte pour l’ouvrir.

«Là, le serpent a lâché prise presque simultanément», raconte le jeune homme, un peu gêné.

Il s’en est tiré avec quelques éraflures mineures.

Pas peur

Jonathan Martel ne veut surtout pas que sa mésaventure effraie les gens. Il manipule souvent Ekans, qui est habituellement inoffensif, assure-t-il.

«Ce n’est pas pire que quelqu’un qui se serait fait mordre par un perroquet ou même un chat. C’est juste que le serpent s’est enroulé», illustre le jeune homme.

Il réfléchira maintenant à savoir s’il garde ou non son animal de compagnie.

Il est permis d’avoir un serpent à Longueuil, d’après la police. «Et ce n’est pas comme les chiens qu’on doit saisir pour une évaluation comportementale lorsqu’ils mordent», a expliqué l’agente Mélanie Mercille, vendredi.