/misc
Navigation

Plaisirs du barbecue et bons flacons

Coup d'oeil sur cet article

Je vous avais promis la semaine dernière de bonnes suggestions de bouteilles pour savamment accompagner vos premières grillades BBQ printanières. Eh bien, chose promise, chose due, les amis!

Mis à part le son du «pop» d’un bouchon de champagne qui saute au plafond, est-ce qu’il y a un bruit plus agréable que les «tic-tic» du bouton de démarrage de notre «baptême» de BBQ du mois du mois de mai? J’aime! Allons-y, marinons­­ les brochettes, badi­geonnons les bavettes et garnissons abondamment nos papillotes de légumes du jardin, car la saison des grillades et des cuissons sur la terrasse est lancée!

Poulet et poissons

Votre poulet, vos poissons à chair blanche et vos légumes grillés­­ nécessiteront des blancs avec du gras, de l’élan et des courbes élancées. Optez pour des vins blancs rhodaniens ou languedociens avec une belle tenue de bouche. Le plutôt rare (on le trouve dans une cinquantaine de succursales au Québec) Régal Blanc, du vignoble du Loup Blanc dans le Languedoc, à 25,90 $ (12661498), possède tout ce qu’il faut pour faire honneur à ce type de plat. Dans un ordre de prix un peu plus modeste, vous pourriez aussi opter pour le surprenant The Stump Jump de la maison d’Arenberg en sol australien à 16,55 $ (10748400). Un éclectique assemblage de 4 cépages ayant suffisamment de texture et de gras pour de nombreuses volailles, des poissons ainsi que vos légumes grillés.

Les burgers de veau, les brochettes­­ d’agneau et les côtes levées­­ appellent des rouges ayant des saveurs persistantes et affirmées. Un vin qui aura séjourné quelques mois en fût de chêne, aux effluves un brin boisés, sera impeccable. Allez-y vers un goûteux cabernet sauvignon américain, un profond malbec argentin, un musclé et passablement costaud tannat du sud-ouest de la France, un cru de l’Italie méridionale, un imprégnant rouge de la vallée de l’Okanagan... Le Tour Bouscassé d’Alain Brumont à Madiran à 17,95 $ (12284303) saura tenir tête aux viandes marinées, grillées ou quelque peu épicées. Pour augmenter­­ le plaisir et l’émotion, n’hésitez pas à débourser 26,05 $ (11306136) pour la détaillée, épanouie et savoureuse cuvée de la Luna du vignoble Valley of the Moon. Un rouge californien au profil gourmand qui saura faire frémir bien des papilles affectionnant les quilles à signature «Nouveau Monde». Vous pourriez l’oublier à l’horizontale un bon 5-6 ans dans la noirceur et la fraîcheur de votre réserve personnelle sans trop de soucis.

Bœuf et canard

Pour un t-bone, une entrecôte, une bavette de bœuf ou un magret de canard saignant ou médium-saignant, je vous recommande les deux fioles suivantes. Glissez en carafe­­ au moins une vingtaine de minutes le surprenant Ripasso Montecorna de Remo Farina de la zone du Valpolicella en Vénétie à 18,20 $ (908269). Certains Amarone coûtant 10-15 $ de plus l’unité ne nous ont pas offert autant de satisfaction en dégustation... Un top vin à seulement 18 douilles!

Un beau bordeaux pour escorter le bœuf ou l’agneau cuit sur le BBQ? Profitez du charme et des vertus du fruit de la splendide récolte bordelaise de 2010 en mettant la main sur le Château Croix du Rival en appellation Lussac-Saint-Émilion à 25,30 $ (12609884). Cette bouteille jouit d’une récolte d’anthologie qui est fort prisée par les collectionneurs de vin.

Vin de la semaine

Pain de viande, tourtière du lac, lasagne en sauce tomate...

Ce rouge de la Québécoise Nathalie Bonhomme est toujours aussi violacé au visuel et toujours aussi garni en fruit au gustatif que les millésimes précédents. Sans se prendre pour un «grand cru», le produit est sans fausse note, hyper gouleyant et débordant de gourmandise. Notez que pour 38,25 $ (11213505), on retrouve le El Gros Bonhomme en format magnum de 1,5 litre dans une centaine de SAQ.

  • Valencia 2015 El Bonhomme - Nathalie Bonhomme
  • Valence - Espagne
  • Code: 11157185
  • Prix: 18 $ - Servir à 16 °C