/entertainment/movies
Navigation

Denys Arcand tournera Le triomphe de l’argent

Denys Arcand tournera Le triomphe de l’argent
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Denys Arcand tournera un autre film cette année. Le réputé cinéaste québécois a reçu lundi le feu vert de la SODEC pour la production de son prochain long métrage, une comédie dramatique intitulée Le triomphe de l’argent.

Jointe lundi, la productrice et conjointe d’Arcand, Denise Robert, a confirmé au Journal que le tournage du film devrait débuter à la fin août, à Montréal. Le long métrage a aussi déjà obtenu l’aval de Téléfilm Canada.

«Denys est très reconnaissant que la SODEC et Téléfilm Canada lui fassent confiance pour un autre film, indique Denise Robert. Ça fait des années qu’il travaille sur le scénario et il est encore en train de le peaufiner. C’est un film dans lequel il retourne aux sources. Il veut le réaliser dans une totale liberté, un peu comme à l’époque où il avait tourné Le déclin de l’empire américain

L’intrigue du Triomphe de l’argent tournera autour d’un livreur qui possède un doctorat en philosophie de McGill. En allant livrer un colis dans une pseudo-boutique de vêtements, il tombe sur une scène de hold-up qui a mal tourné. Se retrouvant devant deux sacs remplis de billets de banque, il décide de repartir avec le butin, sans se douter à quel point cette décision changera sa vie.

Un retour attendu

Denise Robert assure qu’aucun acteur n’a encore été officiellement choisi pour la distribution du film, malgré certaines rumeurs qui ont circulé récemment (le nom de Louis Morissette a notamment fait surface). Denys Arcand se penchera sur le casting au cours des prochaines semaines.

En entrevue au Journal le mois dernier, le réalisateur des Invasions Barbares et de Jésus de Montréal avait confié qu’il souhaitait, avec ce nouveau film, traiter de «toutes sortes d’aspects de l’argent», dont l’évasion fiscale et les bandits.

Il avait aussi admis avoir hâte de retourner sur un plateau de tournage. La sortie de son plus récent film, Le règne de la beauté, remonte à déjà trois ans.

«On ne perd jamais le goût de tourner. Durant le tournage de mon dernier film, j’étais aussi heureux et à l’aise que quand j’avais 20 ans, sur le plateau. La seule différence, c’est le niveau d’énergie. Depuis mes derniers films, j’essaie d’aller faire une sieste sur l’heure du midi pour pouvoir «toffer» jusqu’à 19 h», avait-il révélé.

Parmi les autres projets de films qui ont reçu le feu vert de la SODEC lundi, soulignons l’adaptation cinématographique du livre Mafia Inc, qui sera réalisée par Podz, et le prochain long métrage de la réalisatrice Louise Archambault (Gabrielle), qui sera tiré du roman Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier.