/entertainment/movies
Navigation

Départ canon pour Bon Cop, Bad Cop 2

La nouvelle comédie signée par Patrick Huard a récolté plus d’un M$ en 3 jours

Colm Feore et Patrick Huard ont fait courir les foules au cours du week-end. Bon cop Bad cop 2 a récolté 1,3 M$ en 3 jours.
Photo D’archives, Chantal Poirier Colm Feore et Patrick Huard ont fait courir les foules au cours du week-end. Bon cop Bad cop 2 a récolté 1,3 M$ en 3 jours.

Coup d'oeil sur cet article

La comédie policière Bon Cop, Bad Cop 2 a connu un départ fulgurant au box-office la fin de semaine dernière en récoltant 1,3 million $ en trois jours dans les salles du Québec et du Canada. Le film mettant en vedette Patrick Huard et Colm Feore a même réussi à détrôner le blockbuster hollywoodien Les Gardiens de la galaxie 2 au sommet du box-office québécois.

Avec des recettes de 1,1 million $ au Québec et de 200 000 $ dans le reste du Canada, Bon Cop, Bad Cop 2 a enregistré le meilleur démarrage pour un film québécois depuis De père en flic, en 2009.

La nouvelle comédie écrite par Patrick Huard rejoint ainsi le groupe sélect de films québécois qui ont réussi à franchir le cap du million de dollars de recettes lors de leur premier week-end d’activité.

Cela dit, le record du premier week-end le plus payant de l’histoire du cinéma québécois appartient toujours au premier Bon Cop, Bad Cop, qui avait récol­té plus de 1,4 million $ au box-office de la province lors de ses trois premiers jours à l’affiche, en août 2006.

«On est évidemment très satisfaits du premier week-end de Bon Cop 2, a indiqué au Journal Patrick Roy, le président de Films Séville, qui distribue le film.

«Notre objectif était de démarrer en force la première fin de semaine et c’est ce qu’on a réussi. Le film est premier au Québec, troisième au Canada et apparaît même au 12e rang du box-office nord-américain.

«Même si la compétition était très forte en fin de semaine avec Les Gardiens de la galaxie 2 et Le roi Arthur, Bon Cop 2 a réussi à aller chercher 40 % des parts de marché du box-office québécois. Ça veut dire que 40 % des gens qui sont allés au cinéma au Québec la fin de semaine dernière sont allés voir Bon Cop 2. C’est énorme.»

Gros pari

Films Séville avaient misé gros avec la sortie de Bon Cop, Bad Cop 2. Le film a eu droit à une campagne de promotion ambitieuse et à une sortie record sur 236 écrans au Canada, dont 151 au Québec. Après ce premier week-end couronné de succès, Patrick Roy se dit persuadé que Bon Cop 2 poursuivra sur sa lancée:

«D’après les échos qu’on reçoit, les gens adorent le film, et le bouche-à-oreille est excellent, souligne-t-il. On a rarement vu un film québécois avoir autant de commentaires sur les réseaux sociaux. On est très confiants pour la suite.»

Rappelons que le premier Bon Cop, Bad Cop avait connu un succès monstre à sa sortie à l’été 2006, récoltant 12 millions $ au box-office canadien, un record pour un film québécois.

Les films millionnaires

Voici d’autres films québécois qui ont franchi le million de dollars à leur premier week-end:

  • Bon Cop, Bad Cop (2006): 1,4 M$
  • De père en flic (2009): 1,3 M$
  • Nitro (2007): 1,2 M$
  • Les Boys 3 (2001): 1,2 M$
  • Séraphin: un homme et son péché (2012): 1,2 M$