/entertainment/music
Navigation

Prix Félix-Leclerc: Philippe Brach finaliste pour une 4e fois

ART-PHILIPPE BRACH
Photo d'archives, Agence QMI Philippe Brach

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Pour une quatrième année consécutive, Philippe Brach est l’un des 10 finalistes québécois en lice pour décrocher le prix Félix-Leclerc de la chanson. L’auteur-compositeur-interprète originaire de Chicoutimi tentera de mettre la main sur cet honneur pour la première fois.

L’artiste indie rock Bernhari voudra lui aussi transformer sa plus récente nomination – sa troisième consécutive – en victoire.

S’ils veulent succéder à Safia Nolin, choisie en 2016, les deux hommes devront cette année être préférés à Antoine Corriveau, Caroline Savoie, Émile Bilodeau, Klô Pelgag, Laurence Nerbonne, Mat Vezio, Samuele et Sarah Toussaint-Léveillé.

En plus d’empocher 15 000 $, le gagnant ou la gagnante de cette année assurera notamment sa place au sein de la programmation des prochaines FrancoFolies de Montréal et des Francofolies de La Rochelle, en France, en 2018.

Le nom du lauréat 2017 sera révélé durant la 29e édition des FrancoFolies de Montréal, qui se tiendra du 8 au 18 juin.

Depuis sa création en 1996, le prix Félix-Leclerc de la chanson est attribué afin de stimuler la création chez les jeunes auteurs-compositeurs-interprètes, ainsi que la production et la diffusion de la chanson francophone.

Avant Safia Nolin, Salomé Leclerc (2015), Philémon Cimon (2014) et Karim Ouellet (2013) ont entre autres été primés.