/finance/business
Navigation

Miniso s’en vient au Québec

Le détaillant chinois prévoit ouvrir 500 magasins au pays

Le détaillant chinois Miniso prévoit ouvrir jusqu’à 500 succursales au pays au cours des prochaines années.
Photo courtoisie Le détaillant chinois Miniso prévoit ouvrir jusqu’à 500 succursales au pays au cours des prochaines années.

Coup d'oeil sur cet article

La chaîne de magasins à rabais Miniso prépare son entrée au Québec. Le détaillant chinois prévoit ouvrir jusqu’à 500 succursales au pays au cours des prochaines années.

Miniso, qui a ouvert la semaine dernière son premier magasin à Vancouver, a la ferme intention de prendre une expansion rapide au Canada.

Les villes de Montréal et de Québec sont dans sa mire. Plusieurs sources ont indiqué au Journal que le détaillant était activement à la recherche de locaux dans des centres commerciaux québécois et sur des rues commerciales.

Au cours des 12 prochains mois, Miniso vise d’ailleurs l’ouverture de 50 magasins au pays, a indiqué au site spécialisé Retail Insider le directeur du développement de Miniso Canada, Jack Liang.

Le détaillant chinois Miniso prévoit ouvrir jusqu’à 500 succursales au pays au cours des prochaines années.
Photo courtoisie

Dollarama ciblé

Manifestement, Miniso pourrait s’attaquer à des joueurs bien établis du commerce de détail au pays. Son offre s’apparente à celle de Dollarama, Tigre Géant et Joe Fresh.

Dans ses magasins, Miniso offre jusqu’à 40 000 produits de maison, qui vont des cosmétiques aux accessoires de mode, en passant par des articles de cuisine, de pharmacie, d’électronique et de papeterie.

Dans certains magasins, Miniso entend également offrir de la nourriture.

Depuis trois ans, le détaillant chinois connaît une croissance fulgurante avec plus de 1000 magasins ouverts aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie.

Son chiffre d’affaires a doublé en un an et avoisine les 1,5 milliard $ US.

«Ce nouveau détaillant viendra assurément ajouter de la pression dans un marché de magasins à escomptes passablement achalandé», a indiqué au Journal la professeure spécialisée en marketing à HEC Montréal, JoAnne Labrecque.

Selon cette dernière, les consommateurs devraient toutefois y gagner au change alors que les détaillants se battront pour gagner des parts de marché en offrant des prix très bas.

Le détaillant chinois Miniso prévoit ouvrir jusqu’à 500 succursales au pays au cours des prochaines années.
Photo courtoisie

D’autres détaillants à venir

Miniso n’est d’ailleurs pas le seul détaillant asiatique à vouloir prendre de l’expansion au Canada.

Les détaillants japonais Uniqlo et Muji, déjà présents au pays, seraient également à la recherche d’espaces commerciaux au Québec, assure-t-on.

Miniso en bref

  • Siège social: Guangzhou, Chine
  • Fondateurs: Ye Guo Fu et Junya Miyake
  • Nombre de magasins: 1800
  • Chiffre d’affaires annuel: près de 1,5 milliard $ US