/entertainment/music
Navigation

La musique en deuil de Chris Cornell

ART-SOUNDGARDEN-FEQ
Photo d'archives Pascal Huot Chris Cornell en prestation au Festival d’été de Québec (2015). En médaillon, lors d’une apparition sur le plateau de l’émission The Tonight Show Starring Jimmy Fallon, en avril dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Spontanément, tout le monde a rappelé qu'il était l'un des porte-étendards du mouvement grunge du début des années 1990. C'était à son corps défendant car Chris Cornell, dont la mort par suicide ébranle la planète musique depuis jeudi matin, a toujours soutenu que Soundgarden était d'abord et avant tout un groupe rock.

Durant les entrevues qu'il accordait, comme ce fut le cas lors d'un entretien téléphonique avec Le Journal en 2012, Cornell faisait objection chaque fois que le mot grunge était prononcé.

À son avis, les gens mettaient erronément dans le même paquet tous les groupes issus de la vibrante scène musicale de Seattle.

«Crois-tu que nous sonnons comme Pearl Jam ou Nirvana? Nous devons exister à l'extérieur des étiquettes», avait-il déclaré quelques jours avant que Soundgarden ne fasse paraître King Animal, devenu depuis jeudi l'ultime pièce de la discographie du groupe américain.

Suicide

Chris Cornell, 52 ans, a été retrouvé mort sur le plancher de la salle de bain de sa chambre d'hôtel de Detroit, quelques heures après un concert au Fox Theater. Il venait de se pendre, ont confirmé les autorités locales au cours de la journée de jeudi.

Plus tôt, la femme du chanteur avait sonné l'alerte. Inquiète, elle avait demandé à un ami d'aller vérifier si tout allait bien. Ce dernier a forcé la porte de sa chambre et a fait la triste découverte.

Les raisons qui l'ont poussé à commettre l'irréparable sont inconnues mais Cornell a combattu la dépression une bonne partie de sa vie et était un consommateur de drogues notoire.

Seattle encore en deuil

Cornell parti, Pearl Jam demeure donc le seul parmi les quatre grands groupes de Seattle dont tous les membres sont encore vivants. En 1994, Kurt Cobain avait plongé dans le deuil les fans de Nirvana et le milieu du rock quand il s'était donné la mort à l'âge de 27 ans. En 2002, la drogue avait eu raison de Layne Staley, le chanteur d'Alice in Chains.

C'est sans oublier qu'une autre icône des années 1990, Scott Weiland, tête d'affiche de Stone Temple Pilots, avait été trouvé mort dans son autobus de tournée des suites d'une surdose accidentelle de drogue, en 2015.

La gloire en 1994

Transporté par le chant puissant de Chris Cornell, Soundgarden s'était fait remarquer avec l'album Badmotorfinger, en 1991, avant de connaître la gloire en 1994 grâce à Superunknown, qui est considéré comme l'œuvre phare du groupe.

Mais la carrière de Cornell ne se résume pas à Soundgarden. Le rockeur a aussi été le chanteur du groupe Audioslave, qui était constitué de membres de Rage Against the Machine.

En 1991, il avait aussi fait équipe avec des membres de Pearl Jam pour le projet Temple of the Dog, un album hommage à son ancien colocataire Andrew Wood (Mother Love Bone), mort d'une surdose d'héroïne.

Sept sates marquantes :

1988 : Sortie d'Ultramega OK, le premier album de Soundgarden, qui obtiendra un succès mitigé malgré une nomination aux Grammy Awards.

1991 : Parution de l'album de Temple of the Dog, projet commun de Cornell et des membres de Pearl Jam. Les musiciens se sont réunis pour une tournée, l'année dernière, pour souligner les 25 ans de cet album phare de la scène grunge.

1994 : Soundgarden frappe un grand coup avec son quatrième album, Superunknown, écoulé à plus de neuf millions d'exemplaires et qui mise sur des succès comme Black Hole Sun et Spoonman, deux chansons récipiendaires d'un Grammy.

2001 : Naissance du supergroupe Audioslave, formé de Cornell et de Tom Morello, et de Tim Commerford et Brad Wilk, de Rage Against the Machine. Le groupe a lancé trois albums avant de se séparer, en 2007.

2006 : Cornell écrit et interprète You Know My Name, la chanson-thème de Casino Royale, le 21e film de James Bond. La pièce remporte un beau succès et obtient une nomination aux Grammy. On peut aussi entendre la musique de Cornell sur la trame sonore de la comédie romantique Singles, parue en 1992.

2009 : Pour le troisième de ses cinq albums solos, Cornell tourne le dos au rock et tente l'aventure électro-pop sur Scream. L'album est un échec critique retentissant.

2010 : Après une pause de douze ans, Cornell annonce que Soundgarden renaîtra de ses cendres avec Kim Thayil, Ben Shepherd et Matt Cameron. Le groupe fera paraître son sixième et dernier album, King Animal, en 2012.

Ce qu’ils ont dit

« Cornell était incroyablement doué. Incroyablement jeune. Il va incroyablement nous manquer. »

– Jimmy Page (Led Zepelin)

« Un grand talent pour le monde, ses amis et sa famille. »

– Joe Perry, Aerosmith

« Je suis choqué et attristé par sa mort. Il était un grand chanteur et auteur, et un homme particulièrement charmant. »

– Elton John

«Célébrons le génie de Chris Cornell. »

– Les membres de Rage Against the Machine sur Twitter