/misc
Navigation

Dix groupes québécois à ne pas manquer au Pouzza Fest

Our Darkest Days
Our Darkest Days

Coup d'oeil sur cet article

L'un des plus importants festivals punk rock au Québec, le Pouzza Fest, s'amorce vendredi au centre-ville de Montréal. Entre les Lagwagon, les Flatliners, les Real Mackenzies et les PUP présents dans la métropole, une bonne poignée de groupes québécois sauront rendre les festivaliers fiers des artistes locaux.

Sans plus tarder, voici dix bands à voir à tout prix au Pouzza Fest de Montréal!

Évidemment, il s'agit d'une liste subjective adaptée aux préférences musicales de l'auteur. Une quarantaine de formations locales seront de la partie jusqu'à dimanche soir. Allez les encourager!

Our Darkest Days - Café Cléopâtre, dimanche à 21h00

Les vétérans de la scène punk québécoise sont prêts à mettre le feu aux poudres au Café Cléopâtre dimanche. Les amateurs de musique technique, rapide et énergique seront servis. Si vous aimez MUTE, vous aimerez probablement Our Darkest Days. Ça sonne comme une tonne de briques et ça donne envie de sauter partout!


Boids - Foufounes Électriques, dimanche à 18h45

Le trio de Montréal vient tout juste de livrer un nouveau EP de cinq chansons. Un punk digne des années 80: un son très garage (mais bien enregistré), rapide, simple, mais tellement entraînant. La «playlist» parfaite pour une belle journée d'été.


50 Shades of Punk Rock - BBQ acoustique aux Foufs, samedi à midi quinze

Si vous êtes du genre nostalgique, c'est un groupe que vous ne voudrez certainement pas manquer. Les deux punks, Émilie et Simon, s'amusent à reprendre en version acoustique les classiques de NOFX, Lagwagon, Pennywise, Bad Religion et compagnie.


Deeper Well - Foufs 2.0, dimanche à 21h15

Montréal n'est pas Gainesville. Mais les boys de Deeper Well transmettent l'essence de groupes comme Hot Water Music dans leur musique et c'est réussi.


Dutch Nuggets - Café Cléopâtre, dimanche à 22h30

Du bon vieux skatepunk mélodique inspiré des années 90 joué à fond la caisse. Voir que je ne connaissais pas ce groupe avant d'écrire cet article!


Lost Love. - Parterre du Quartier des spectacles, samedi à 18h15

On s'éloigne un peu du punk rock traditionnel pour s'approcher de la vague pop-punk qui souffle sur la scène depuis quelques années. Dans le genre de Modern Baseball et Real Friends.


Sunday - Foufs 2.0, dimanche à 17h30

Sunday jouera son dernier spectacle à vie dimanche aux Foufounes Électriques. Ça mérite une mention pour le groupe de punk alternatif qui plaira sans doute aux fanatiques de Taking Back Sunday.


Crash Ton Rock - Katacombes, samedi à 22h45

La fierté de Jonquière est plus accessible au grand public que la plupart des autres groupes présents au Pouzza. Une valeur sûre, francophone et qui vient de lancer un nouvel album intitulé Volte-face.


Jesus Horse - Katacombes, dimanche à 21h45

Difficile de catégoriser ce groupe. Un bon mélange de punk, de hardcore, avec une légère touche de quelque chose qui s'approche du djent. Peu importe, en tant que fan d'Every Time I Die, ça me semble déménager en «ti-pépère». À ne pas manquer.


Morgan - Parterre du Quartier des spectacles, dimanche à 17h30

Les musiciens de Salaberry-de-Valleyfield prouvent qu'il se fait du bon punk à l'extérieur de Montréal et de Québec. Ils auront d'ailleurs l'honneur de jouer au même endroit et le même soir que Lagwagon!


Le journaldemontreal.com assistera au Pouzza Fest tout au long du weekend. Restez à l'affût de nos critiques de spectacles, de nos reportages et de nos diffusions en direct sur la page Facebook de Disque Dur!

Bon Pouzza, bande de punks!