/news/health
Navigation

La Fondation Charles-Bruneau s’engage à verser 22 millions $ au CHU Sainte-Justine

La Fondation Charles-Bruneau s’engage à verser 22 millions $ au CHU Sainte-Justine
Photo Agence QMI, Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | La Fondation Charles-Bruneau s’est engagée jeudi à verser 22 millions $ au cours des cinq prochaines années au CHU Sainte-Justine, à Montréal, pour soutenir la recherche en immuno-hémato-oncologie, alors qu’on inaugurait l’Unité de recherche en immuno-hémato-oncologie Charles-Bruneau.

Il s’agit du plus important engagement de l’histoire du CHU pour la recherche en immuno-hémato-oncologie. L’argent permettra de réaliser le séquençage du génome humain des enfants et des adolescents atteints d’un cancer.

Les spécialistes pourront déterminer les caractéristiques moléculaires de chaque tumeur, en préciser le diagnostic, identifier les anomalies en cause et les traiter par des thérapies ciblées, selon les détails dévoilés jeudi. Le but est notamment de s'attaquer uniquement aux cellules cancéreuses.

«Un premier volet génomique nous permettra d’interroger tous les gènes, l’ensemble du livre de la vie de chacun des patients, donc d’identifier les bases moléculaires de la maladie de l’enfant, de définir le potentiel de résistance aux traitements à court et long termes selon le profil génétique, ainsi que les effets secondaires des traitements afin d’élaborer des interventions thérapeutiques personnalisées», a dit le Dr Daniel Sinnett, chef de l’axe de recherche, maladies virales, immunitaires et cancer et co-chef du pôle d’excellence en Maladies Immunitaires et Cancer au CHU Sainte-Justine.

Le deuxième volet du traitement touche à deux nouvelles approches tendant à s’éloigner de la chimiothérapie, soit l’immunothérapie et les thérapies ciblées.

Une promesse tenue

La Fondation Charles-Bruneau s’engage à verser 22 millions $ au CHU Sainte-Justine
CAPTURE D'ÉCRAN TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Pour Pierre Bruneau, chef d’antenne de TVA Nouvelles et père de Charles, qui est décédé à la suite d’un long combat contre la leucémie en mars 1988, cet engagement de 22 millions $ s’inscrit dans la promesse qu’il avait faite à son fils.

«Avant de nous quitter, Charles m’a fait promettre de poursuivre sa lutte. À l’époque, je ne savais pas dans quoi je m’embarquais. Voilà qu’aujourd’hui, 27 ans après la mise sur pied de la Fondation qui porte son nom, nous poursuivons notre action avec un engagement de 22 millions $ en recherche», a indiqué M. Bruneau.

«Nos objectifs: guérir les 20 % d’enfants dont le cancer résiste au traitement et améliorer la qualité de vie des enfants en rémission afin qu’ils puissent atteindre une vraie guérison, sans séquelles ni complications. Je suis convaincu qu’un jour, tous les enfants pourront réaliser leur rêve de guérison», a-t-il ajouté.