/entertainment/movies
Navigation

Un autre blitz de promotion pour Bon cop, bad cop 2

Patrick Huard et Anik Jean
PHOTO TOMA ICZKOVITS, AGENCE QMI Patrick Huard et Anik Jean

Coup d'oeil sur cet article

Même si Bon cop, bad cop 2 a déjà accumulé plus de 1,7 million de dollars après une semaine en salle, la promotion du film se poursuivra ce week-end. Patrick Huard et Anik Jean iront à la rencontre des fans dans des cinémas.

En compagnie du réalisateur Alain Desrochers, le couple se rendra au Ciné-parc Boucherville vendredi, et Anik Jean passera une partie des journées de samedi et de dimanche au Cineplex Brossard, dans le Quartier Dix30.

Exceptionnellement, Cineplex leur a donné la permission de vendre des exemplaires de la bande sonore du film, signée Anik Jean, à l'intérieur de ses établissements.

Il reste à voir si le beau temps annoncé freinera les ardeurs des cinéphiles. «Rendu où nous sommes, la météo ne fait pas de différence pour Bon cop, tellement ça va bien», a dit Anik Jean jeudi, lors d'un entretien téléphonique.

Une carte de visite

Avoir composé la musique de Bon cop, bad cop 2 ouvrira certainement des portes à celle qui rêve de retourner travailler à Los Angeles.

À ce sujet, elle pense que sa jeunesse – elle vient d'avoir 40 ans – joue en sa faveur dans un milieu où les compositeurs sont âgés de 50 à 70 ans. «Je suis un bébé, là-dedans. Le timing est idéal», dit-elle.