/lifestyle/family
Navigation

5 questions sur le cancer chez nos animaux

female veterinarian medical doctor with cat
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Mai est le mois de la sensibilisation au cancer chez les animaux. En effet, le cancer est malheureusement une maladie bien réelle et aussi troublante chez nos animaux. Voici quelques données et réponses à des questions courantes à ce sujet.

L’Animal Cancer Foundation (ACF) estime que le cancer est diagnostiqué chez près de 12 millions d’animaux chaque année. Le ­cancer toucherait 1 chien sur 2 et 1 chat sur 3 au cours au cours de leur vie. Par ­ailleurs, l’American Medical Veterinary ­Association (AMVA) rapporte que le cancer cause 50 % des mortalités chez les animaux domestiques âgés de plus de 10 ans.

1. Est-ce une question d’âge?

Les cancers peuvent affecter des animaux de tous âges. Bien sûr, les risques augmentent avec l’âge, mais il y a aussi ­d’autres facteurs de risques élevés tels que l’obésité et l’exposition à la fumée secondaire de cigarette.

2. Est-ce une question de race?

Il est vrai que certaines races de chiens sont réputées pour le risque de développer un cancer. Par exemple, les goldens retriever, les rottweilers, les bergers allemands et les boxers sont considérés comme des races plus à risque. Selon le VCS (Veterinary cancer ­society), ils auraient 70 % à 80 % de chance de ­développer un cancer au cours de leur vie. Par ailleurs, le cancer est une maladie complexe. La génétique y joue un rôle, mais il ne faut pas sous-estimer les facteurs environnementaux. En somme, n’importe quel chien ou chat peut être victime d’un cancer au cours de sa vie, ­indépendamment de sa race.

3. Quand doit-on s’inquiéter?

Les symptômes associés au cancer sont ­variés et la maladie a souvent une progression insidieuse au début. Voilà pourquoi il est si ­important de consulter votre vétérinaire au moins une fois par année. L’examen physique complet de votre animal pourrait révéler des choses au médecin vétérinaire que vous ne voyez pas encore en tant que propriétaire. Bien sûr, si votre animal a un ou plusieurs des symptômes suivants, il est nécessaire de consulter votre vétérinaire sans tarder, car ils pourraient être associés au cancer: ganglions enflés, perte de poids soudaine, bosses ou masses visibles sur le corps, vomissement, diarrhée, boiterie, perte de l’appétit.

4. Que Peut-on faire contre le cancer?

La médecine vétérinaire a énormément ­évolué depuis les dernières décennies. ­Aujourd’hui, nous avons des médecins vétérinaires spécialistes en ­oncologie. Ceux-ci ont accès à de l’équipement de pointe (scanners, résonnance magnétique, etc.) pour aider au diagnostic. Ils offrent aussi des traitements de chimiothérapie et de ­radiothérapie. Bien sûr, tout cela a un coût, mais il est donc possible de faire quelque chose aujourd’hui, soit pour guérir un animal ou encore pour prolonger sa vie tout en ­s’assurant de conserver son confort et sa ­qualité de vie.

5. Quoi faire pour prévenir le cancer?

Il est malheureusement impossible de ­prévenir le cancer à 100 %. Toutefois, il y a des choses à faire. On peut s’assurer d’éviter les cancers des glandes mammaires, des testicules et de la prostate en stérilisant nos animaux. En gardant notre animal mince et à un poids santé, on diminue les risques associés à l’obésité dans le développement du cancer. Bien sûr, il faut aussi offrir une alimentation de qualité à votre animal, tout au long de sa vie.

Les cancers les plus fréquents

Chat                       
  • 1. Peau               
  • 2. Leucémie et lymphome    
  • 3. Gueule et du pharynx   
  • 4. Estomac et intestins    
  • 5. Glandes mammaires    

 Chien

  • 1. Peau
  • 2. Glandes mammaires
  • 3. Leucémie et lymphome
  • 4. Gueule et du pharynx
  • 5. Testicules