/finance
Navigation

De luxueuses résidences

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine apporte son lot de transactions sur la scène économique. Dans cette chronique hebdomadaire, nous nous proposons de scruter la valse des millions qui entourent les transactions d’initiés, les ventes immobilières, les achats de biens de luxe ou autres faillites retentissantes des gens riches ou célèbres.

Achat de 3,4 M$ à Dorval

Photo courtoisie

Louis St-Laurent, un haut cadre du Groupe Master, décrit comme un «chef de file dans le domaine du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et de la réfrigération», a fait l’achat d’une maison de 3,4 millions $ à Dorval, dans l’Ouest-de-l’Île. «Le terrain en lui-même ne peut être décrit par de simples mots: la vue, la tranquillité et la superficie sur laquelle il s'étend sont des atouts indéniables. Celui-ci offre un potentiel infini. [...] La résidence principale est aménagée sur deux niveaux et offre une vue à couper le souffle de la plupart des pièces et se marie parfaitement avec la beauté de l'espace extérieur», dit un courtier.

Résidence de 5,9 M$ pour le Consulat général de Corée à Westmount

Le Consulat général de Corée a fait l’achat d’une résidence de la rue Summit Circle à Westmount pour 5,9 millions $. La propriété appartenait à Claude Gauthier, administrateur d’une entreprise affiliée au géant de la quincaillerie RONA.

Luc Bertrand continue d’acquérir

Photo d'archives

L’ancien patron de la Bourse de Montréal, Luc Bertrand, a poursuivi ses achats d’actions (pour environ 80 000 $) de la compagnie 5N Plus, dont il est administrateur. Il en détient aujourd’hui pour 2,7 millions $. M. Bertrand a également fait l’achat d’actions du Groupe TMX pour 850 000 $. Il en détient pour 42,7 millions $.

110,5 M$ US pour une toile de Basquiat

Photo courtoisie

Un milliardaire japonais a payé 110,5 millions $ US pour une toile du peintre américain Jean-Michel Basquiat, décédé à 27 ans d’une overdose d’héroïne et de cocaïne. Yusaku Maezawa, 41 ans, qui a fait fortune dans le commerce électronique, a mis la main lors d’une enchère de Sotheby’s sur une toile sans titre de l’artiste, de 1982, qui présente un crâne noir menaçant, peint comme si c’était un graffiti. C’est un prix record pour une œuvre d’un artiste américain.