/sports/hockey/homepage
Navigation

Le Canada obtient son billet pour la finale

Le Canada obtient son billet pour la finale
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada a inscrit quatre buts de suite au dernier engagement pour venir à bout de la Russie par la marque de 4 à 2, samedi, à Cologne, en Allemagne, en demi-finale du Championnat mondial de hockey.

Le match de la médaille d’or, qui sera présenté aujourd’hui, opposera donc le Canada à la Suède, qui a eu raison de la Finlande 4 à 1 dans l’autre demi-finale.

Ryan O’Reilly a réussi le but décisif pour le Canada en fin de rencontre, récupérant une rondelle libre dans l’enclave. Sean Couturier a ensuite scellé l’issue du match dans une cage abandonnée.

Nathan MacKinnon a ramené les deux formations à la case départ avec moins de cinq minutes à écouler en troisième période à l’aide de son sixième filet de la compétition, surprenant le gardien du Lightning de Tampa Bay, Andrei Vasilevskiy, à l’aide d’un tir bas.

Scheifele part le bal

Les représentants canadiens ont profité d’un avantage numérique au début du dernier tiers pour réduire l’écart à un but. L’attaquant des Jets de Winnipeg Mark Scheifele a fait scintiller la lumière rouge alors qu’il n’y avait que 17 secondes d’écoulées en troisième.

MacKinnon et Colton Parayko ont été ses complices.

Les Canadiens ont bénéficié de trois autres avantages numériques dans les minutes suivantes, mais Vasilevskiy a fermé la porte.

Après une première période sans histoire, Evgeny Kuznetsov a donné l’avance aux Russes en deuxième, poussant la rondelle dans une cage béante à la suite d’un superbe jeu de passes orchestré par Nikita Kucherov et Artemi Panarin.

Les Européens ont doublé leur avance quelques minutes plus tard grâce à Nikita Gusev. Oublié à la droite du gardien Calvin Pickard, il a effectué un tir sur réception après avoir reçu un relais de la nouvelle acquisition des Golden Knights de Las Vegas, Vadim Shipachyov.

Panarin a aussi fourni une aide sur ce but. L’ailier des Blackhawks de Chicago a obtenu 16 points depuis le début du tournoi, un sommet.

 

La Suède bat son grand rival

La Suède a rejoint le Canada en finale après avoir défait la Finlande au compte de 4 à 1, samedi, à Cologne.

Le défenseur des Stars de Dallas John Klingberg et l’attaquant des Maple Leafs de Toronto William Nylander ont touché la cible avec l’avantage d’un homme en deuxième période, pour porter la marque à 3 à 1, et Joakim Nordstrom a cloué le cercueil des Finlandais en troisième.

Alexander Edler avait marqué le premier but au cours de l’engagement initial.

Joonas Kemppainen avait ensuite créé l’égalité quelques minutes plus tard.

Le joueur de centre des Capitals de Washington Nicklas Backstrom a conclu le duel avec deux points.

La Finlande fera face à la Russie pour l’obtention de la médaille de bronze.