/news/currentevents
Navigation

Des cols bleus ont bloqué l’accès à leur syndicat

Des cols bleus ont bloqué l’accès à leur syndicat
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Des cols bleus ont empêché l’administrateur en charge de gérer la tutelle du syndicat d’entrer dans leurs locaux , hier.

C’est ce qu’on apprend dans un jugement de la Cour supérieure qui a ordonné hier au Syndicat des cols bleus de Montréal de remettre tous les accès à ses locaux ainsi que tous ses documents, y compris financiers, au tuteur Denis Régimbald. Des policiers ou des agents de la paix pourraient être appelés en renfort si nécessaire.

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) s'est tourné vers la Cour après avoir constaté que M. Régimbald s’était vu refuser l’accès au syndicat vers 9h30, hier. Le secrétaire-archiviste Michel Jeannotte et le secrétaire-trésorier Jacques Rochon auraient «refusé de lui donner accès aux bureaux du SCFP-301 et un quelconque contrôle sur les affaires du SCFP-301», peut-on lire dans le jugement.

Rappelons que le SCFP a dissous l’exécutif du Syndicat regroupé des cols bleus hier suite à l’imposition d’une tutelle. Selon le jugement, la tutelle serait survenue en raison de «faits troublants qui s’accumulent depuis décembre 2016 qui démontrent un dysfonctionnement au sein» du syndicat.

Plus de détails à venir.