/news/politics
Navigation

Commissaire aux langues officielles: Madeleine Meilleur retire sa candidature

Madeleine Meilleur
Photo AFP Madeleine Meilleur

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA |  Les libéraux de Justin Trudeau essuient un revers avec la démission, mercredi, de la candidate désignée au poste de Commissaire aux langues officielles à l’issue d’une vive controverse.

«Madeleine Meilleur m’a fait savoir qu’elle retirait sa candidature, a déclaré la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly. J’ai accepté sa décision.»

Dans sa lettre de démission, l’ancienne ministre libérale ontarienne soutient que la «controverse» au sujet de sa candidature a «grandement compromis» sa «capacité d’assumer» la fonction que lui destinait Justin Trudeau.

La nomination de Madeleine Meilleur a fait polémique dès son annonce par le gouvernement Trudeau il y a quelques semaines, l’opposition y voyant un choix partisan.

La controverse a pris de l'ampleur à la mi-mai lorsque, lorsque l’ex-ministre libérale ontarienne avait admis avoir été en contact avec deux membres de la garde rapprochée du premier ministre pendant le processus de nomination.

Après cet épisode, les libéraux fédéraux ont continué de défendre bec et ongle leur décision, en faisant valoir que Mme Meilleur était de loin la meilleure candidate disponible, forte d’une carrière politique de plus de 30 ans à militer en faveur des droits des quelque 600 000 Franco-Ontariens.

«J’ai beaucoup de respect pour son travail. Nous avions une très bonne candidate», a affirmé Mme Joly, visiblement déçue.

Les compétences de Mme Meilleur n’ont effectivement jamais été remises en question par les partis d’opposition.

Pour le chef néodémocrate Thomas Mulcair, Mme Meilleur «a posé le geste qui s’imposait dans les circonstances».

Quant à Justin Trudeau, il est la seule personne à «blâmer» pour «ce gâchis», a ajouté M. Mulcair.

«Ça fait des semaines qu’on explique à M. Trudeau qu’il ne peut pas nommer quelqu’un d’aussi partisan dans une fonction qui relève du Parlement», a-t-il asséné.

«Aujourd’hui, Mme Meilleur a démontré qu’elle a un meilleur jugement que le premier ministre», a pour sa part affirmé le chef du Parti conservateur Andrew Scheer.