/sports/others
Navigation

Dopage: un cycliste québécois suspendu pour huit ans

Le cycliste Gérard-Louis Robert est suspendu pour huit ans.
Photo veloptimum.net Le cycliste Gérard-Louis Robert est suspendu pour huit ans.

Coup d'oeil sur cet article

Un cycliste québécois âgé de 67 ans, Gérard-Louis Robert, a été suspendu pour huit ans par le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) en raison d’une deuxième violation des règles antidopage.

L’organisation a confirmé jeudi la décision rendue le 22 mars. Celle-ci suit l’analyse d’un échantillon d’urine recueilli durant un contrôle réalisé le 27 août 2016, pendant les Championnats québécois sur piste. L’examen a révélé la présence de testostérone, une substance interdite.

Gérard-Louis Robert se distinguait sur piste dans la catégorie des Maîtres. L'athlète d’origine française compte à son palmarès 107 titres, dont 24 comme champion du monde, 21 comme champion canadien et 24 comme champion de France selon le site spécialisé Veloptimum.

En octobre 2016, M. Robert avait décroché quatre titres mondiaux aux Championnats du monde des maîtres de cyclisme sur piste, à Manchester, au Royaume-Uni.

Robert s’est prévalu de son droit d’audience qui s’est toutefois avéré vain. Le CCES lui a imposé au départ une sanction de quatre ans d’inadmissibilité, laquelle a ensuite fait l’objet d’un appel. Cependant, une violation commise en 2009 a alors été portée à l’attention du CCES, de sorte que la pénalité a été bonifiée. Celle-ci s’est amorcée sur une base provisoire et volontaire le 11 octobre 2016, et sera en vigueur jusqu’au 10 octobre 2024. À la fin de sa suspension, le sportif sera âgé de 75 ans.

«Le cyclisme encaisse un autre coup dur, mais cela démontre encore une fois l’importance du programme de tests que nous avons mis en place en 2012, ainsi que celle des différentes initiatives en matière d’éducation auprès des athlètes afin de prévenir et lutter contre le dopage», a déclaré dans un communiqué le directeur général de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), Louis Barbeau.

Avec la collaboration de Jean-François Racine