/travel/destinations
Navigation

À la découverte des Parcs du Canada

Coup d'oeil sur cet article

Les parcs nationaux du Canada offrent cette année l’entrée gratuite aux visiteurs à l’occasion du 150e anniversaire du pays. Voilà une belle occasion de partir à la découverte de ce réseau des plus diversifiés, question de garder la forme pour fêter en grand jusqu’au 31 décembre!

Depuis la création du premier parc national (Banff) en 1885, le Canada a ajouté 45 autres parcs à son réseau, si bien que, aujourd’hui, ces ­territoires couvrent 328 198 km2, ce qui ­représente environ 3,3 % de la superficie totale du pays.

Des pics vertigineux aux caps enneigés, des forêts luxuriantes à perte de vue, des lacs et glaciers aux couleurs étincelantes, ainsi qu’une faune et une flore riches et variées, vous avez ­l’embarras du choix en matière de sites d’une beauté incroyable, voire unique, et ce, d’un océan à l’autre.

Avec une telle palette, il n’est pas toujours facile de faire des choix. Je vous propose donc, en toute humilité, mon palmarès personnel des 10 plus beaux parcs nationaux du pays, de façon à vous aider à préparer vos prochaines aventures.

Vrai, ils ne sont pas tous faciles d’accès ou à portée de tous les budgets, ce pour quoi, au cours de l’été, je vous tracerai un portrait complet des parcs nationaux du Canada au Québec, ainsi que d’autres qui valent pleinement quelques heures de route.

1. Jasper (Alberta)

Photo Courtoisie, Ryan Bray

 

Le parc le plus complet et diversifié au pays avec la phénoménale promenade des glaciers, l’immense champ de glace Columbia sur lequel on peut poser pied, le mont Édith-Cavell, les chutes Athabasca, le canyon et le lac Maligne et une nature sauvage incomparable avec wapitis, mouflons et ours, tout cela sans l’affluence monstre de son voisin Banff.

2. Gros-Morne (Terre-Neuve-et-Labrador)

Photo Courtoisie, Barrett & MacKay

 

Un trésor naturel grandiose avec des montagnes et forêts sauvages, de même que de hauts fjords sculptés par les glaciers dans un décor côtoyant des villages de pêcheurs pittoresques. Randonneurs et géologues y trouveront des paysages et des attraits d’une incroyable richesse, notamment grâce aux sentiers Tablelands, Green Gardens et au mont Gros-Morne.

3. Kluane (yukon)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/Fritz Mueller

 

Terre d’accueil de montagnes géantes accidentées avec 17 des 20 plus hauts sommets du pays, dont le plus élevé, le mont Logan, et des plus grands champs de glace à l’extérieur des calottes polaires. Que ce soit en randonnée, sur un bateau pneumatique ou à bord d’un petit avion, la vue des «autoroutes» du glacier Lowell vous laissera bouche bée.

4. Banff (Alberta)

Photo Courtoisie - Banff & Lake Louise Tourism

 

Fondé en 1885, le premier parc national du Canada continue de faire courir les foules du monde entier grâce à ses lacs et montagnes spectaculaires. Au-delà des trop populaires lacs Louise et Moraine, poussez votre visite plus loin avec des arrêts aux lacs Peyto et Minnewanka, au glacier Saskatchewan ou le long de la promenade de la Vallée-de-la-Bow.

5. Tuktut Nogait (Territoires du Nord-Ouest)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/Charla Jones

 

Dans la vaste étendue de la toundra parsemée de ­collines sinueuses, trois rivières se frayent un chemin jusqu’à l’océan Arctique, laissant au fil de l’eau de profonds canyons et des chutes tonitruantes. Caribous, ours, loups, bœufs musqués et carcajous habitent les lieux, tout comme l’une des plus grandes concentrations de faucons pèlerins au pays.

6. Péninsule Bruce (Ontario)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/D. A. Wilkes

 

Ce parc protège les rivages et falaises spectaculaires de l’escarpement du Niagara qui bordent les eaux limpides de la baie Georgienne. Il est aussi l’une des extrémités du sentier Bruce, le plus long au pays avec 843 kilomètres. Il jouxte de plus l’aire marine Fathom Five, célèbre pour ses formations rocheuses en forme de pots de fleurs et ses épaves.

7. Monts-Torngat (Terre-Neuve-et-Labrador)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/Heiko Wittenborn

 

Les Inuits croient que Torngarsoak, l’un des plus puissants esprits de leur mythologie, habite ces montagnes en dents de scie, entourant des fjords gigantesques découpés par les glaciers, où flottent des icebergs et brillent des aurores boréales. Ours polaires et caribous se promènent au milieu des rochers comptant parmi les plus anciens de la Terre.

8. Lacs-Waterton (Alberta)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/Nick Alexander

 

Les prairies viennent à la rencontre des montagnes Rocheuses dans ce parc, ce qui lui confère une biodiversité inégalée dans la région. Les lacs cristallins, les arbres courbés par le vent et les chutes Cameron à l’eau rougeâtre fascinent le visiteur. Ce parc et son cousin ­américain Glacier forment depuis 1932 le parc ­international de la paix Waterton-Glacier.

9. Auyuittuq (Nunavut)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/Grant Klassen

 

Ce territoire à l’est de l’île de Baffin compte les plus hauts sommets du Bouclier canadien avec les monts Asgard (2015 m) et Thor (1675 m). Outre ces pics granitiques escarpés, des glaciers étincelants, des vallées de toundra et des fjords aux parois abruptes composent ce parc. Ses eaux regorgent de narvals et de phoques qui nagent sous le soleil de minuit.

10. Wapusk (Manitoba)

Photo Courtoisie - Parcs Canada/Wayne Lynch

 

Wapusk est un mot cri signifiant­­­ «ours blanc», ce qui tombe à point, car cette vaste contrée sauvage située dans une région subarctique isolée accueille chaque année environ 1000 ours polaires, qui viennent mettre bas dans cette zone. D’autres animaux peuvent y être vus, notamment des renards et lièvres arctiques, ainsi que plus de 200 espèces d’oiseaux.