/entertainment/music
Navigation

Des frissons aux FrancoFolies

Le spectacle Desjardins, on l’aime-tu! a été généreux et touchant

Coup d'oeil sur cet article

«Un spectacle qui n’arrive qu’une fois.» C’est ce à quoi les festivaliers ont eu droit dimanche avec le concert hommage à Richard Desjardins. Une soirée généreuse livrée en grande partie par la «nouvelle génération» de musiciens québécois.

De très nombreux artistes ont été influencés par Richard Desjardins. Auteur-compositeur adulé de toutes parts, l’Abitibien a fait l’objet d’un album hommage en avril dernier.

C’est cet album, imaginé par Steve Jolin (Anodajay), que l’on est venu présenter dimanche soir sur la grande scène des FrancoFolies, sur la place des Festivals.

«Ce show-là, ça arrive une fois, a dit en début de soirée Laurent Saulnier, vice-président à la programmation des Francos. Merci d’en profiter au maximum. On est dimanche, donc c’est comme si on allait à la messe.»

Au programme du concert de deux heures, on retrouvait pas moins de 24 morceaux, dont 12 pièces de l’album hommage, Desjardins. Seul grand absent: Koriass, qui a annulé ses prochains concerts pour des raisons personnelles.

Nombreux frissons

Seul à la guitare, Stéphane Lafleur nous a offert les premiers frissons de la soirée, avec Au pays des calottes. Le duo Saratoga nous a également fait frissonner, quelques pièces plus tard, avec la très belle Quand j’aime une fois j’aime pour toujours. Une prestation touchante, toute en retenue.

Posté au sommet de la tente des médias, tout en hauteur, Yann Perreau a livré une prestation intense et a cappella de L’homme-canon. Safia Nolin a suivi avec son interprétation très sensible de Va-t’en pas. Autres frissons.

La soirée a pris un peu plus de tonus avec l’arrivée de Klô Pelgag et Philippe Brach, qui ont chanté de façon colorée Les Yankees, appuyés par les «choristes» Safia Nolin, Émilie Laforest et Les sœurs Boulay.

Au moment d’écrire ces lignes, Fred Fortin n’avait pas encore livré les deux grandes Tu m’aimes-tu et Le cœur est un oiseau. Mais déjà, on pouvait affirmer que cet hommage était très réussi.

La surprise Julien Doré

Annoncé en surprise sur la scène Ford, le Français Julien Doré a livré une prestation énergique en début de soirée. Lui qui en est à sa troisième participation aux FrancoFolies, Doré s’est certes gagné de nouveaux admirateurs avec son spectacle, qui contenait plusieurs chansons de son très bon nouvel album, &.