/entertainment/shows
Navigation

Montréal transformée par les arts de la rue

Chantale Jean (à gauche), la directrice de production pour « À nous la rue ! », et le porte-parole Rémi-Pierre Paquin (à droite), lors le dévoilement de la programmation du volet : « À nous la rue ! » au Pub L'île Noire, dans le cadre des célébrations du 375e de Montréal, lundi le 12 juin 2017.
Photo Agence QMI. Dario Ayala Chantale Jean (à gauche), la directrice de production pour « À nous la rue ! », et le porte-parole Rémi-Pierre Paquin (à droite), lors le dévoilement de la programmation du volet : « À nous la rue ! » au Pub L'île Noire, dans le cadre des célébrations du 375e de Montréal, lundi le 12 juin 2017.

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Du 7 au 30 juillet, Montréal sera le théâtre d’un imposant rassemblement de troupes des arts de la rue.

Pour À nous la rue!, 51 compagnies de théâtre offriront 800 représentations durant lesquelles pyrotechnie, envolées diverses, couleurs, musique et plumes égaieront plusieurs lieux de la métropole, mais surtout la rue Saint-Denis.

«C’est un ¨best-of¨ de ce qui s’est fait dans les 20 dernières années en théâtre de rue dans le monde», selon Rémi-Pierre Paquin, l’un des porte-parole de l’événement.

D’une durée d’environ 60 minutes chacune, les œuvres créées par des artistes canadiens, américains, australiens et européens prendront vie à compter de 17 h 30 et se relaieront jusqu’en fin de soirée.

Le coup d’envoi sera donné à la Place Jacques-Cartier, les 7 et 8 juillet, par la troupe française Transe Express et son «Lâcher de violons». Présenté pour la première fois dans la métropole, le spectacle réunira des acrobates en plein ciel à 30 tambours aux sonorités entre le rock et le classique.

Avec «Place des Anges», l’Hexagone sera à nouveau en vedette lors des soirées de clôture, les 29 et 30 juillet. Les anges envahiront le Quartier des spectacles, traînant avec eux des tonnes de plumes propulsées à l’aide de 12 souffleries et se déplaceront grâce à une douzaine de tyroliennes.

Comédiens d’ici

Le Québec aura aussi tout le loisir de témoigner de son savoir-faire.

Certains comédiens bien connus viendront à la rencontre du public. Ce sera le cas de Sylvie Moreau, Stéphane Crête et leurs comparses de Momentum qui transformeront un camion de bouffe en microthéâtre pour l’expérience «Mange ta rue».

Avec «3-2-1 Coupez !», L’acteur Mathieu Quesnel invitera de son côté les gens à l’accompagner dans le futur où, de retour l’an 3022, il viendra tourner un film d’époque se déroulant... en 2017.

Sera aussi installé pendant plusieurs jours «Le petit cirque du Grand Bernardo», un grand carrousel à propulsion humaine qui se nourrira des efforts des parents.

Beau temps, mauvais temps

Peu importe les conditions météo, dame Nature ne devrait pas avoir d’emprise sur ces soirées de festivités. Les spectacles seront présentés beau temps, mauvais temps, assure-t-on.

«Des fois, quand il y a de la pluie, ça peut aussi créer des moments magiques», ajoute Rémi-Pierre Paquin.