/misc
Navigation

Nos auteurs

Jean-Marc Légercombat des générations

Plus à droite qu’on ne le pense

Connaissez-vous vraiment les milléniaux?

Wooden direction sign
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

 

Voici la troisième chronique écrite à quatre mains, sous forme d’une discussion entre un baby-boomer (le sondeur Jean-Marc Léger, âgé de 55 ans) et son fils, un millénium (l’étudiant en journalisme Philippe Léger, âgé de 22 ans).


Un vieux dicton dit: «Si tu n’es pas à gauche à 20 ans, c’est que tu n’as pas de cœur. Mais si tu l’es encore à 40 ans, c’est que tu n’as pas de tête.»

JML : Ce n’est plus vrai. Les jeunes sont de moins en moins gauchistes et les baby-boomers sont de moins en moins droitistes. Notre sondage révèle que, pour la première fois, un plus grand nombre de milléniaux (20 %) que de baby-boomers (16 %) se disent de droite. C’est toute une révélation!

PL : Attention, ce n’est pas si simple. Même si on se pense plus à droite qu’avant, les milléniaux ont quand même un comportement de gauche. On s’oppose au capitalisme sauvage et on est plus favorables à l’intervention de l’État, au syndicalisme, à l’écologie, à la légalisation de la marijuana ou à l’avortement, et plus ouverts aux immigrants.

JML : Oui, mais inversement, vous êtes plus favorables à la mondialisation, à la présence du privé en santé, à la peine de mort et aux baisses d’impôt. Vous n’êtes pas toujours logiques. Vous voulez plus d’État et payer moins d’impôt. C’est facile à dire quand tu ne paies pas d’impôt et que tu fais payer les autres.

PL : Ma génération exige une gauche plus efficace. Tu as remarqué que la majorité des jeunes (53 %) ne se disent ni de gauche ni de droite. Nous voulons choisir à la carte et avoir un Québec plus solidaire, mais aussi plus lucide. D’ailleurs, pour t’amuser, prends les premières lettres du mot «solidaire» et les dernières lettres du mot «lucide»: on arrive à un Québec plus solide. Avons-nous encore le droit de rêver?

JML : T’as tellement raison. Le concept gauche/droite est vieillot. La victoire de Macron, nouveau politicien, nouveau parti, nouvelle coalition centriste, est exceptionnelle. D’habitude, quand les gens de gauche ou de droite gagnent, ils gouvernent au centre. C’est rare qu’on gagne au centre.

PL : Partout dans le monde, il y a une volonté de changement propulsée par l’arrivée des électeurs milléniaux. On ne fait plus confiance aux politiciens professionnels ni aux partis politiques traditionnels. La victoire n’est ni à gauche ni à droite. Ce sont ceux qui représentent le changement qui gagnent. En fait, moins tu as d’expérience politique et meilleures sont tes chances de gagner!

JML : D’accord pour le changement, mais quel changement?

PL : Un changement de génération. Les baby-boomers ont réalisé de grandes choses, mais ils se sont essoufflés. Il faut que les baby-boomers laissent la place aux idées nouvelles incarnées par une nouvelle génération de politiciens.

JML : C’est vrai que notre génération a accompli beaucoup: égalité des femmes, création d’un État moderne, hydro-électricité, assurance maladie, langue française, garderies, Québec inc., ouverture sur le monde, etc. On retrouve d’ailleurs une majorité de baby-boomers qui veulent ralentir les changements, alors qu’à l’inverse, les milléniaux veulent accélérer les changements.

PL : Les jeunes ne sont plus souverainistes et ne sont pas plus fédéralistes. Ils sont ailleurs. Ils cherchent de nouvelles solutions à leurs préoccupations quotidiennes: stress, anxiété, sexualité, performance, vie amoureuse, violence, manque d’argent, emploi stimulant et équilibre travail/famille/amis.

JML : C’est quand même très égocentrique.

PL : C’est vrai. Tu te souviens de la pyramide de Maslow? On a besoin d’amour, d’appartenance et d’estime de soi avant de pouvoir s’occuper des autres. Notre mal est en dedans. Plusieurs jeunes souffrent du mal de vivre. Il faut comprendre notre univers avant de nous juger. Tout va très vite autour de nous et plusieurs jeunes ont perdu leurs repères. Même si l’on se croit uniques, on a besoin de vous pour nous guider.

JML : Mon père était toujours parti pour s’occuper du Québec. Malgré toute sa bonne volonté, il a sacrifié sa santé, sa famille, son confort et sa vie pour les Québécois. Il est mort à 62 ans. J’ai décidé que ma famille passerait en premier et, comme bien des parents de ma génération, je vous ai tout donné.

PL : C’est votre génération qui a créé ce monde d’opportunités. La gauche ou la droite, cela n’a pas vraiment d’importance. Nous voulons laisser le monde dans un meilleur état que celui dans lequel nous l’avons trouvé. Les baby-boomers pensent que c’était mieux dans leur temps, mais nous, on pense que c’est mieux aujourd’hui. Make our planet great again, comme a répondu Macron à Trump, ce n’est ni du côté gauche ni du côté droit, mais dans notre cœur. Faites-nous confiance.

Saviez-vous que

  • Sur les 16 questions du sondage, les milléniaux se retrouvent 9 fois plus à gauche et 7 fois plus ou autant à droite que les baby-boomers.
  • La majorité des milléniaux (69 %) veulent accélérer les changements, alors que la majorité des baby-boomers (56 %) veulent ralentir les changements.

Le son d’âge

Vous considérez-vous comme une personne de...?
  MILLÉNIAUX BABY-BOOMERS
GAUCHE 8 % 5 %
CENTRE GAUCHE 19 % 24 %
CENTRE 36 % 35 %
CENTRE DROIT 14 % 13 %
DROITE 6 % 3 %
NE SAIT PAS 17 % 20 %

Est-ce que la baisse d’impôt devrait être une priorité pour le gouvernement? (% de oui)

  • Milléniaux 78 %
  • Baby-boomers 70 %

*Sondage Léger fait par internet auprès de 1014 Québécois entre le 29 mai et le 2 juin 2017

Sondage
Question #1
Êtes-vous d’avis que les choses allaient mieux avant ou vous pensez que les choses vont mieux aujourd’hui?

Meilleur avant

Mieux aujourd’hui

Question #2
Certains affirment que les choses n’avancent pas assez vite et qu’il faut accélérer le changement, d’autres pensent que les choses avancent trop rapidement et qu’il faut ralentir le changement. Laquelle des opinions partagez-vous?

Il faut accélérer le changement

Il faut ralentir le changement

Question #3
Vous considérez-vous comme une personne religieuse pratiquante, religieuse non-pratiquante ou pas religieuse du tout?

Religieuse pratiquante

Religieuse non-pratiquante

Pas religieuse du tout

Question #4
Êtes-vous pour ou contre l’avortement?

Pour

Contre

Question #5
Êtes-vous pour ou contre la légalisation de la marijuana?

Pour

Contre

Question #6
Êtes-vous pour ou contre la peine de mort?

Pour

Contre

Question #7
De façon générale, souhaitez-vous que l’État intervienne plus, autant ou moins dans la société et l’économie québécoise?

Plus

Autant

Moins

Question #8
Est-ce que la baisse des impôts devrait être une priorité pour le gouvernement?

Oui

Non

Question #9
Est-ce que les criminels devraient recevoir des peines plus sévères ou non?

Oui, peines plus sévères

Non, pas plus sévères

Question #10
Est-ce que les hommes et les femmes devraient bénéficier des mêmes droits?

Oui

Non

Question #11
Est-ce que les homosexuels devraient bénéficier des mêmes droits que les autres citoyens?

Oui

Non

Question #12
Est-ce que les immigrants devraient bénéficier des mêmes droits que les autres citoyens?

Oui

Non

Question #13
Avez-vous tendance à faire plus confiance aux leaders syndicaux ou aux dirigeants d’entreprises?

Leaders syndicaux

Dirigeants d’entreprises

Question #14
Est-ce que le système de santé devrait faire plus, autant ou moins de place au privé?

Plus de place au privé

Autant

Moins de place au privé

Question #15
Est-ce qu’on devrait favoriser ou non la libre entreprise?

Favoriser la libre entreprise

Pas favoriser la libre entreprise

Question #16
Croyez-vous ou non que l’augmentation de la température moyenne (réchauffement climatique) de la Terre est due à l’activité humaine?

Oui

Non

Je ne sais pas