/sports/others
Navigation

Les dieux du sport existent et en voici la preuve

Cauchemar! Mauvais sort!

Les dieux du sport existent et en voici la preuve
AFP + Twitter Lil B The Based God

Coup d'oeil sur cet article

Si à Montréal nous sommes familiers avec les fantômes du Forum, les amateurs de sport de la région de Boston ont longtemps eu affaire à la Malédiction du Bambino.

Les partisans des Cubs, eux, ont été victimes de la Malédiction de la Chèvre (Curse of the Billy Goat) pendant 71 ans. Rappelons que celle-ci s’est finalement terminée en octobre dernier, lorsque l’équipe de Chicago a remporté sa première Série mondiale en 108 ans.

Les histoires du genre sont légion dans le sport professionnel. Elles alimentent la légende et renforcent certainement le puissant sentiment d’appartenance qui lie les supporters à leur équipe favorite.

#TheBasedGodsCurse

Toutefois, le cas le plus intéressant de «malédiction» dans le sport professionnel ces dernières années nous provient certainement de la NBA.

Il met aux prises le basketteur Kevin Durant et le rappeur Lil B The Based God.

Ce dernier a lancé, en 2011, un mauvais sort au premier, l’empêchant de remporter un titre de championnat de la NBA.

Nous vous proposons ici un petit survol non-exhaustif du fascinant #TheBasedGodsCurse, qui a fait couler tant d’encre (virtuelle) depuis 6 ans chez nos voisins du sud.

Qui sont les principaux protagonistes?

 

Kevin Durant

Deuxième choix au total au repêchage de la NBA en 2007 (par les SuperSonics de Seattle), il s’établit rapidement comme un des meilleurs joueurs de la ligue.

Il remporte le championnat du monde et les Olympiques avec l’équipe nationale américaine, mais peine toujours à accéder aux plus grands honneurs avec son équipe: le Thunder d’Oklahoma City (où est déménagée la franchise de Seattle en 2008).

Il est toutefois sacré joueur par excellence du circuit (MVP) en 2013-14.

Lil B The Based God

Originaire de Berkeley dans la baie de San Francisco, ce rappeur précoce accède à la célébrité dès l’âge de 15 ans, en 2006, grâce au hit «Vans» du groupe The Pack, dont il fait partie.

Véritable légende de MySpace, il multiplie les comptes sous différents pseudonymes en vue d’inonder Internet de ses chansons.

Après le sabordement de son groupe, il entre dans une phase extrêmement prolifique et publie en moyenne un album par mois pendant presque trois ans.

Tout au long de son parcours musical, il peaufine son alter ego, le Based God, un personnage divin (et complexe!) qui encourage des valeurs comme l’optimisme, le respect et la joie de vivre.

Que s’est-il passé?

 

29 janvier 2011

Kevin Durant signale à ses abonnés Twitter qu’«il a essayé d’écouter du Lil B, mais que son esprit ne voulait pas le laisser faire». Il ajoute: «Je ne peux pas croire que ce gars est important». La guerre est déclarée!

1 février 2011

Lil B déclare à son tour sur Twitter que Kevin Durant refuse de l’affronter dans un match à un contre un. Il émet l’hypothèse que Durant (en bon français) «ne serait pas game».

Y a-t-il réellement eu une discussion à cet effet entre les deux hommes? Probablement pas. The Based God est doté d’une imagination très fertile et on peut certainement croire qu’il s’agit là d’une de ses fabulations.

Il n’en demeure pas moins que les hostilités étaient lancées...

26 mai 2011

Les Mavericks de Dallas éliminent Kevin Durant et le Thunder d’Oklahoma City en finale de la Conférence de l’ouest de la NBA.

Lil B prend le clavier et rédige ce tweet qui entrera dans la légende:

«KEVIN DURANT NE GAGNERA JAMAIS LE CHAMPIONNAT APRÈS AVOIR DIT QUE “LIL B” EST UN RAPPEUR WACK, “LA MALÉDICTION DU BASED GOD” #LAMALEDICTIONDUBASEDGOD SUR DURANT - Lil B»

Pour les néophytes, «wack» veut dire «pas bon, mauvais» (genre).

Le sort en était jeté!

2012

Kevin Durant et le Thunder d’Oklahoma City ne remportent pas le championnat de la NBA.

2013

Kevin Durant et le Thunder d’Oklahoma City ne remportent pas le championnat de la NBA.

2014

Kevin Durant et le Thunder d’Oklahoma City ne remportent pas le championnat de la NBA.

2015

Kevin Durant et le Thunder d’Oklahoma City ne remportent pas le championnat de la NBA.

2016

Kevin Durant et le Thunder d’Oklahoma City ne remportent pas le championnat de la NBA.

4 juillet 2016

Coup de théâtre! Kevin Durant annonce qu’il signe un contrat de deux ans avec les Warriors de Golden State, l’équipe favorite de Lil B et du Based God.

La planète rap attend impatiemment la réaction du Based God: maintiendra-t-il la malédiction?

Encore le 4 juillet 2016

En tournée en Allemagne, Lil B ne perd pas de temps et déclare solennellement:

«”Le Based God” veut parler. Comme la vie suit son cours et que les superstars prennent des décisions qui changent des vies, bienvenue à la maison KD, la malédiction est retirée - Lil B»

Préférant le succès de son équipe de coeur à ses rancunes personnelles, Lil B prend la décision d’enlever le mauvais sort qu’il avait lancé au joueur vedette cinq ans auparavant.

Quelques semaines plus tard, il écrira sur le site The Undefeated qu’il a fait ce choix parce que Kevin Durant avait fait preuve de beaucoup d’humilité en acceptant de se joindre aux Warriors.

12 juin 2017

Après une très belle saison et un parcours exceptionnel en séries éliminatoires, les Warriors de Golden State et Kevin Durant sont couronnés champions de la NBA.

Durant est même nommé joueur par excellence des séries d’après-saison.

Les dieux du sport existent et en voici la preuve
AFP
13 juin 2017

Lil B ne manque pas l’occasion de saluer ses champions et leur joueur tout-étoile Kevin Durant, qui a remporté le titre de champion de la NBA dès la première occasion qu’il a eue après la fin de la malédiction.

Fin de l’histoire.

Séchez vos larmes.

Que c’est beau le sport professionnel...