/news/currentevents
Navigation

Julie Gosselin continue d'amasser des fonds pour recevoir un traitement expérimental aux États-Unis

Julie Gosselin
Capture d'écran TVA Nouvelles Atteinte du syndrome de Protée, une jeune femme de Sherbrooke lance un cri du cœur afin d’amasser les 35 000 $ nécessaires aux traitements qui pourraient prolonger son espérance de vie. À 26 ans, Julie Gosselin doit se rendre tous les jours à l’hôpital.

Coup d'oeil sur cet article

SHERBROOKE – Julie Gosselin est toujours en quête des 35 000 $ nécessaires pour recevoir un traitement expérimental aux États-Unis. Atteinte du syndrome de Protée, c'est sa seule chance, dit-elle, pour espérer une meilleure qualité de vie.

Julie Gosselin ne pourra jamais guérir du syndrome de Protée, une maladie orpheline qui touche seulement 200 personnes à travers le monde. Des masses compriment ses organes vitaux dans son ventre et son sang est aussi affecté.

«C'est sûr qu'avec la chaleur, ça a été plus difficile sur le corps, sur les douleurs. J'ai plus de douleurs dans ce temps-là... En ce moment, on fait en sorte de stabiliser mon état, que ça soit correct. Mais encore là, je n'ai pas de qualité de vie. Je ne peux pas travailler et je ne peux pas faire ce que je voudrais faire à mon âge», a raconté Julie Gosselin en entrevue avec TVA Nouvelles.

Si la jeune femme de 26 ans veut améliorer sa qualité de vie, elle doit se rendre au Maryland pour recevoir un traitement expérimental élaboré par le Dr Leslie Biesecker.

«Ça pourrait enlever des malformations que j’ai, ça peut aller jusque-là, faire régresser la maladie», a ajouté Julie Gosselin.

Sur les 35 000 $ nécessaires, Mme Gosselin a déjà amassé 20 000 $ grâce à sa campagne de sociofinancement sur le site Go Fund Me.

«Oui, les gens ont été très très très généreux au Québec. Je dirais que c'est beaucoup de soutien, on ne s'en rend pas compte, mais c'est beaucoup de personnes qui viennent m'aider, qui m'envoient des messages. Donc, oui, beaucoup de soutien financier, mais aussi moral et ça compte beaucoup pour moi.»

Ce jeudi 15 juin, à 20 h, France D'Amour et L'Orchestre du Septième Art vont offrir un spectacle-bénéfice au Théâtre Granada de Sherbrooke pour soutenir à leur tour la jeune femme.

«Ça va être une soirée de plaisir! Une soirée familiale et amicale! Il va y avoir une bonne ambiance chaleureuse. On espère amasser 10 000 $ grâce à cette soirée», a relaté Julie Gosselin.

Son conjoint et elle espèrent que le nouveau traitement va changer leur vie.

«Simplement de pouvoir faire des choses au quotidien sans avoir à se préoccuper si elle va être correcte. Ça ferait un grand changement au quotidien», a dit son amoureux, Dave Hurdle Latulippe.

«C'est ça la différence entre dire, là je survie et je suis correcte, et je vis jour après jour correct. Mais dans la vie, il y a plein de choses que j'aimerais faire. Donc, oui, c'est vraiment mon espoir», a raconté Julie Gosselin.