/sports/others
Navigation

Un nouveau virage sur les routes du Québec

Une mère de famille encore éprouvée fait équipe avec Philippe Laprise

Mélanie Plante et l’humoriste Philippe Laprise pédaleront ensemble jusqu’à dimanche sur le parcours du Grand défi Pierre Lavoie.
PHOTO ROGER GAGNON, COLLABORATION SPÉCIALE Mélanie Plante et l’humoriste Philippe Laprise pédaleront ensemble jusqu’à dimanche sur le parcours du Grand défi Pierre Lavoie.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Conquis par l’histoire d’une mère de famille de Québec, l’humoriste Philippe Laprise pédalera à ses côtés pendant la fin de semaine durant le Grand défi Pierre Lavoie qui a pris son envol jeudi soir, à La Baie. 

L'humoriste Philippe Laprise en compagnie de Pierre Lavoie
Photo Roger Gagnon
L'humoriste Philippe Laprise en compagnie de Pierre Lavoie

Pour une deuxième année de suite, le comique originaire d’Arvida figure au sein du peloton de la finale du GDPL avec la Drôle d’équipe en plus de son rôle d’ambassadeur. Si la dernière place disponible dans l’équipe avait été mise aux enchères, l’an passé, les mots ont influencé le choix de Laprise pour la neuvième édition du 1000 km.

Et ceux de Mélanie Plante dans sa vidéo de présentation l’ont touché droit au cœur. Mère de deux filles âgées de 8 et 2 ans, la résidente de Limoilou a connu une année 2016 éprouvante alors que sa mère est décédée et que son père a souffert d’un cancer. Les malheureux événements l’ont éloigné de ses activités sportives régulières pendant une longue période de temps.

Quand le concours sur Internet a été lancé, elle se sentait prête à tourner définitivement la page sur les précédents mois douloureux. D’autant plus que son conjoint avait participé à l’événement à deux reprises et qu’elle avait été elle-même une animatrice de la Boucle dans le passé.

Nouveau départ

«J’étais dans une période de ma vie où j’avais de me surpasser, alors j’ai décidé d’envoyer mon vidéo, a-t-elle expliqué à quelques heures du grand départ. Je ne m’étais pas entrainée depuis une bonne année. Le temps arrange les choses un peu, mon père va mieux, et j’étais prête à recommencer à m’entrainer [en mars]. C’était parfait pour moi.»

Sur la route, elle aura une pensée pour ses deux rayons de soleil.

«Je me tiens en forme depuis la naissance de ma première fille, il y a huit ans, mais l’an passé, avec tout ce qui s’est passé, ce n’était pas possible, a-t-elle souligné. Je voulais montrer à mes filles que peu importe ce qu’il arrive, il faut recommencer. Il ne faut pas s’arrêter, car oui, ça a été des épreuves difficiles.

Pour Philippe Laprise, il était indéniable d’intégrer une fois de plus une personne du public parmi l’équipe. Le témoignage de sa nouvelle coéquipière l’a charmé instantanément.

«C’est toujours touchant quand quelqu’un vit des choses difficiles et ce qui m’a charmé le plus dans son vidéo, c’est sa fille qui était déguisée en Schtroumpf et qui sautait, a exprimé le sympathique personnage, promettant de rouler près de 500 km.

Je voyais que c’était une mère de famille qui l’avait eu dur, qui avait le goût de se dépasser et de participer à cette cause et de faire avancer [la recherche] sur les maladies orphelines.»

Mélanie Plante et l’humoriste Philippe Laprise pédaleront ensemble jusqu’à dimanche sur le parcours du Grand défi Pierre Lavoie.
Photo Roger Gagnon

Causes primodiables

Pharmacienne de carrière, Mélanie Plante épouse les causes du Grand défi Pierre Lavoie dont le cofondateur est une source d’inspiration pour elle.

«Étant dans le domaine de la santé, la prévention des maladies est très importante pour moi et le sport fait partie de cela. Pour les enfants, s’ils ont des parents qui ne démontrent pas l’exemple, ça ne fonctionne pas. On ne peut pas leur demander de faire du sport si nous, comme parents, sommes sédentaires.»

Le chef Louis-François Marcotte est également membre de la Drôle d’équipe.