/news/politics
Navigation

Un projet de loi pour protéger Desjardins

Carlos Leitao, Ministre des Finances
Photo Simon Clark Carlos Leitao, Ministre des Finances

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Carlos Leitao déposera cet automne un projet de loi pour réformer le secteur financier, afin, notamment, d’assurer la stabilité financière du Mouvement Desjardins et de mieux protéger les épargnants du Québec.

«Ce qu’on va faire avec notre projet de loi, quand il va être déposé en septembre, c’est de renforcer, et de mettre à jour, et de moderniser notre système de réglementation», a promis le ministre des Finances au Salon bleu, jeudi.

Contrairement aux banques à charte fédérales, la coopérative du Mouvement Desjardins relève des lois québécoises. Après la crise financière de 2008, les gouvernements ont résolu de solidifier les institutions financières dont la faillite aurait des conséquences sur l’ensemble de l’économie.

Lors de l’étude des crédits à l’Assemblée nationale, le PDG de l’Autorité des marchés financiers (AMF), Louis Morisset, reconnaissait d’ailleurs que «les lois, et en particulier celles qui touchent les coopératives de services financiers, doivent évoluer dans l’environnement post-crise financière dans lequel nous sommes aujourd’hui».

Le PQ presse le gouvernement

Le Parti québécois presse le gouvernement d’adopter sa réforme puisque le Fonds monétaire international (FMI) doit faire un audit de la solidité du système financier au Québec en 2018.

Le parti craint qu’un mauvais rapport du FMI donne des arguments à ceux qui souhaitent que Desjardins relève du fédéral.

Par ailleurs, le projet de loi du ministre Leitao pourrait confier à l’AMF les pouvoirs de la Chambre de la sécurité financière et de la Chambre de l’assurance de dommages.