/opinion/blogs/columnists
Navigation

Taisez-vous, c’est la fête!

Coup d'oeil sur cet article

Au sens propre, l’expression «battre son plein» est tirée du vocabulaire maritime; elle se dit de la marée arrivée à son plus haut point (la mer bat son plein). Au sens figuré, la formule signifie atteindre son point culminant. Ex.: La fête bat son plein. Dans cette expression, le mot plein est un substantif précédé d’un article possessif. Dans «battre son plein», le mot «son» est bien un article possessif et non le substantif «son» (bruit). Cela rend légitime l’emploi du terme «leur» dans la phrase suivante: les fêtes battent leur plein.