/sports/fighting
Navigation

Yves Ulysse le danseur

Yves Ulysse
Photo Agence QMI, JOEL LEMAY Yves Ulysse

Coup d'oeil sur cet article

Outre les duels de Simon Kean et de Steven Butler, celui entre Yves Ulysse fils et Ricky Sismundo est très intrigant et il pourrait valoir le prix d’entrée à lui seul à l’Olympia.

C’est la troisième visite de Sismundo au Québec au cours des 13 derniers mois. On se souvient qu’il a donné du fil à retordre à Dierry Jean dans un combat qu’il aurait pu gagner. Puis, quelques semaines plus tard, il a battu Ghislain Maduma par décision unanime au Centre Bell. Quant à Ulysse, il jure que l’histoire ne se répétera pas.

«Je ne peux pas me comparer à Dierry ou Ghislain, car j’ai un style bien différent, a indiqué le protégé d’InterBox. De plus, durant ma carrière chez les amateurs, j’en ai vu des boxeurs comme Sismundo.

«Je sais à quoi m’attendre et je vais garder la même technique que d’habitude. Comment toucher un adversaire que tu ne vois pas ?»

La stratégie du Montréalais est simple : pas question de demeurer devant son adversaire qui aime bien échanger à courte distance.

«Je vais utiliser mes jambes pour danser autour de lui, a indiqué Ulysse. Je veux lancer un message pour dire que je suis parmi les grands. Ça pourrait me permettre d’approcher du top 15 et pour avertir Terrence Crawford que j’arrive.»

S’il parvient à appliquer son plan à la lettre, on pourrait assister à une leçon de boxe de la première à la dernière seconde de ce combat de 10 rounds.

De gros projets

Grâce à une solide performance contre Sismundo ce soir, il pourrait obtenir des opportunités intéressantes à l’automne qui lui permettraient d’augmenter sa visibilité et sa notoriété sur la scène internationale.

Une victoire combinée à celle remportée contre Zachary Ochoa en mars dernier pourrait donner du poids à ce projet. Cette prestation contre le protégé de Golden Boy Promotions avait fait écarquiller les yeux de plusieurs personnes influentes du monde de la boxe, dont le patron de HBO, Peter Nelson.

«Peter m’aime beaucoup et il demande souvent de mes nouvelles», a indiqué Ulysse avec son traditionnel sourire.

Il est logique de penser qu’Ulysse aura un combat devant les caméras de ce réseau avant la fin de l’année. Cependant, on devra être méticuleux dans le choix de son adversaire, car il est toujours en processus de développement.


♦ Les combats de Ulysse, Butler et Kean diffusés à TVA Sports en direct à 21h40