/weekend
Navigation

8 films non américains à voir cet été

Valérian et la cité des mille planètes
Photo courtoisie Valérian et la cité des mille planètes

Coup d'oeil sur cet article

Même si pendant l’été, les gros blockbusters hollywoodiens occupent beaucoup de place dans les cinémas de la province, certains films internationaux et québécois réussissent toujours à se trouver une place sur nos écrans. Voici huit films non américains qui prendront l’affiche au Québec pendant la belle saison.

L’embarras du choix (23 juin)

Valérian et la cité des mille planètes
Photo courtoisie

Alexandra Lamy (la fille de la version française d’Un gars, une fille) tient la vedette de cette comédie romantique d’Éric Lavaine (Retour chez ma mère), qui suit les péripéties d’une femme de 40 ans qui a toujours demandé conseil à ses proches pour l’aider à faire ses choix de vie. Mais le jour où elle rencontrera deux hommes qui lui plaisent, elle n’aura d’autre choix que de choisir elle-même celui avec lequel elle veut s’engager.

Le passé devant nous (30 juin)

Dans ce drame de la réalisatrice belge Nathalie Teirlinck, l’actrice québécoise Evelyne Brochu se glisse dans la peau d’une escorte de luxe qui, à la suite de la mort de son ex-conjoint, doit prendre en charge son fils de six ans qu’elle a abandonné peu de temps après ­l’accouchement.

De plus belle (30 juin)

L’humoriste française Florence Foresti prouve qu’elle peut aussi émouvoir en jouant le rôle principal de ce drame qui raconte l’histoire d’une femme, en rémission d’un cancer, qui a du mal à reprendre goût à la vie. Mathieu ­Kassovitz et Nicole Garcia sont aussi de la ­distribution.

Paris pieds nus (7 juillet)

Emportée en janvier dernier par un cancer alors qu’elle était âgée de 89 ans, la grande actrice française Emmanuelle Riva avait tourné dans cette comédie peu de temps avant sa mort. Le film, qui met aussi en vedette Pierre Richard, raconte l’histoire d’une bibliothécaire ­canadienne (Fiona Gordon) qui ­débarque à Paris pour s’occuper de sa tante en détresse (Riva).

De père en flic 2 (14 juillet)

Valérian et la cité des mille planètes
Photo courtoisie

Huit ans après la sortie du premier film, qui a récolté plus de 10 millions $ au box-office, Michel Côté et Louis-­José Houde sont de retour dans cette suite très attendue qui mettra aussi en ­vedette Karine Vanasse, Patrice ­Robitaille et Julie Le Breton. De père en flic 2 aura-t-il autant de succès que Bon Cop, Bad Cop 2?

Valérian et la cité des mille ­planètes (21 juillet)

Rarement un film français aura autant eu l’apparence d’un ­blockbuster hollywoodien. Adaptant une série de bandes dessinées française qui a bercé son enfance et son adolescence, le cinéaste français Luc Besson (Lucy, Le cinquième élément) a pris les grands moyens en réalisant cet ambitieux film de science-fiction avec le plus gros budget de l’histoire du cinéma européen, soit 197 millions d’euros (environ 290 millions de dollars canadiens). Valérian et la cité des mille planètes met en vedette deux stars montantes à Hollywood, Cara Delevingne et Dane DeHaan.

Brice de Nice 3 (4 août)

Valérian et la cité des mille planètes
Photo courtoisie

Les fans de la comédie culte Brice de Nice auront dû attendre 11 ans avant que Jean Dujardin reprenne enfin son personnage du surfeur à la perruque blonde. Ne vous fiez pas au titre, ce Brice de Nice 3 est bel et bien le second film de la série parce que, comme il le dit dans la bande-annonce, «Brice a cassé le 2!» Même s’il n’a pas été épargné par la critique à sa sortie en France l’automne passé, Brice de Nice 3 a attiré près de 2 millions de spectateurs dans les salles.

Le problème d’infiltration (25 août)

Dans ce nouveau film du cinéaste québécois Robert Morin (Requiem pour un beau sans cœur, Les 4 soldats), l’acteur Christian Bégin incarne un chirurgien qui mène une vie parfaite jusqu’où jour où tout ­chavire.