/travel/destinations
Navigation

Les chiens dans nos parcs nationaux

L’interdiction 
demeure
maintenue 
dans la majorité 
des parcs 
nationaux du 
Québec comme
dans celui des 
Îles-de-
Boucherville.
Photos Alain Demers L’interdiction demeure maintenue dans la majorité des parcs nationaux du Québec comme dans celui des Îles-de- Boucherville.

Coup d'oeil sur cet article

Suite à un projet-pilote concluant l’an dernier, la Sépaq autorise à nouveau cette année l’accès aux chiens dans les parcs nationaux de Frontenac, de la Jacques-Cartier et d’Oka.

Aucun incident majeur n’a été rapporté. Pourtant, il suffit de quelques propriétaires peu respectueux des règles pour pénaliser tous les autres et donner une mauvaise impression.

C’est à la fin 2018 que la Sépaq prendra la décision pour chacun des parcs nationaux d’autoriser les chiens sous certaines conditions ou de les interdire.

Règles à suivre

​Les chiens doivent être tenus avec une laisse de trois mètres maximum. Il y a aussi lieu de ramasser les excréments.

Chien tenu en laisse sur un 
sentier désigné au parc national d’Oka.
Photos Alain Demers
Chien tenu en laisse sur un sentier désigné au parc national d’Oka.

On ne peut aller n’importe où. Des sentiers sont désignés aux chiens, avec une signalisation à l’entrée. Des secteurs de camping et des aires de pique-nique sont aussi assignés.

Pour l’hébergement, les chiens ne sont pas autorisés dans les tentes à louer toutes équipées, mais le sont dans des tentes personnelles. Leur présence, en jappant ou autrement, ne doit pas déranger les visiteurs ou les campeurs.

Ailleurs

Si la présence des chiens peut, par négligence, rendre les lieux moins agréables à fréquenter ou moins compatibles à la présence d’animaux comme le chevreuil, il y a aussi des expériences heureuses.

Dans certains sites de plein air, les chiens sont même bienvenus. Il en est ainsi au parc des Appalaches, où ils sont acceptés dans des chalets. Des bols d’eau pliables et des biscuits sont vendus sur place.

Au Diable vert, dans les Cantons-de-l’Est, les chiens sont admis sur les sentiers sans laisse à condition d’être bien contrôlés, comme quoi la situation dépend finalement du comportement des maîtres.

Dans le cadre du projet-pilote dans trois parcs 
nationaux, les chiens sont admis dans certains 
secteurs de camping, avec tente personnelle.
Photos Alain Demers
Dans le cadre du projet-pilote dans trois parcs nationaux, les chiens sont admis dans certains secteurs de camping, avec tente personnelle.

Repères

PARCS NATIONAUX DU QUÉBEC

♦ Chiens autorisés en 2017: Frontenac, Jacques-Cartier, Oka

♦ Lieux : sentiers désignés, certains secteurs de camping et aires de pique-nique

À explorer

DE LONGUEUIL AU VIEUX-PORT

Des départs ont lieu chaque heure pour le trajet Longueuil/Vieux-Port de Montréal. 
Photos courtoisie
Des départs ont lieu chaque heure pour le trajet Longueuil/Vieux-Port de Montréal. 

 

D’une rive à l’autre en bateau

Service offert par les villes de Longueuil et de Montréal, les Navettes maritimes du Saint-Laurent relient Longueuil, le parc Jean-Drapeau et le Vieux-Port de Montréal.

Connecté à la Route verte, ce mode de transport relie des pistes cyclables.

Sur la Rive-Sud, les départs se font à partir du Port de plaisance de Longueuil. Tarif aller simple: 7,75 $ (gratuit pour les enfants jusqu’à 5 ans), 4,25 $ pour l’Express Montréal-parc Jean-Drapeau.