/sports/hockey/homepage
Navigation

Mike Smith en route vers Calgary

Mike Smith
AFP Mike Smith

Coup d'oeil sur cet article

Les Coyotes de l’Arizona ont échangé le gardien Mike Smith aux Flames de Calgary contre son homologue Chad Johnson, ainsi que le défenseur Brandon Hickey et un choix de troisième tour au repêchage amateur de 2018, samedi.

La sélection de troisième tour se transformera en choix de deuxième ronde si les Flames accèdent aux séries éliminatoires 2018. Dans la transaction, les Coyotes retiennent le quart du salaire de Smith.

Avec l’acquisition d’un nouveau gardien, les Flames ont en quelque sorte admis l’échec de l’expérience Brian Elliott à titre de gardien titulaire. Celui-ci deviendra joueur autonome sans compensation cet été.

Calgary a connu peu de succès devant le filet depuis 2014 malgré l’utilisation de Jonas Hiller, de Karri Ramo, de Joni Ortio, de Niklas Backstrom, de Johnson et d’Elliott.

Le directeur général des Flames, Brad Treliving, a estimé que Smith était la meilleure option sur le marché en fonction de différents critères.

«Le montant de son salaire, le coût de son acquisition, le fait qu'il a été un gardien numéro 1, l’ensemble de ses compétences et sa capacité à jouer avec la rondelle», a énuméré Treliving sur le site des Flames pour justifier l’arrivée du vétéran.

Un gros contrat

Smith disputera en 2017-2018 la cinquième saison d’un contrat de six ans et de 34 millions $. L’Ontarien a affiché un dossier de 19-26-9, une moyenne de buts alloués de 2,92 et un taux d’efficacité de ,914 la saison dernière en Arizona. Il revendique 195 victoires en carrière dans la Ligue nationale.

«Je suis vraiment heureux de jouer sur un marché canadien, avec des partisans qui adorent leur équipe. C'est ce qui me rend le plus enthousiaste, a-t-il affirmé. Je suis prêt pour ça. Je suis vraiment honoré de me joindre aux Flames de Calgary.»

Depuis l’arrivée de Smith chez les Coyotes, la formation du désert américain n’a participé qu’une fois aux éliminatoires, alors que les Kings de Los Angeles les avaient éliminés en cinq rencontres en finale de l’Association de l’Ouest, en route vers la conquête de la coupe Stanley en 2012.

Pour sa part, Johnson a présenté une fiche de 18-15-1, une moyenne de 2,59 et un taux de ,910 lors de la dernière saison. Quant à Hickey, sélection de troisième tour des Flames en 2014, il a passé les trois plus récentes années à l’Université Boston.