/sports/fighting
Navigation

Le spectacle Germain

Coup d'oeil sur cet article

Avant la carte principale, on a assisté à un combat excitant au possible entre le Québécois Mathieu Germain et l’Espagnol Pablo Fuego.

Les deux pugilistes ont d’ailleurs eu droit à une ovation debout au terme du huitième et dernier round. C’est Germain (10-0, 5 K.-O.) qui a eu le dessus en l’emportant par décision unanime des juges (80-71 x 3). Le protégé d’Eye of the Tiger Management a livré une performance qui a réanimé une foule passablement tranquille jusqu’à ce moment.

Il a mitraillé son opposant du début à la fin, mais il n’est pas parvenu à envoyer Fuego (12-4, 2 K.-O.) au pays des rêves. Germain l’a toutefois forcé à s’agenouiller pour un compte lors de la septième reprise.

«Mon plan était de le finir surtout quand je l’ai connecté au septième, a souligné le protégé de Mike Moffa. Notre stratégie était de le dominer avec mon jab et je suis parvenir à le faire. C’est un rare pour un petit boxeur comme moi de le faire contre un gars plus grand.»

Dans la bataille précédente, David Théroux (12-2, 8 K.-O.) a dû trimer dur contre le Mexicain Francisco Javier Perez (16-9-1, 12 K.-O.), mais le pugiliste de Sorel-Tracy a eu le dessus par décision unanime (60-54 x 3).

Hussain et Drolet en forme

Pour sa part, Ayaz «la machine» Hussain (13-1, 10 K.-O.) a dû travailler fort pour remporter une victoire par décision unanime (80-70 x 3) contre Armando Robles (31-7-2, 18 K.-O.). Le Montréalais a envoyé son adversaire au plancher dès le premier round, mais Robles s’est ressaisi pour le forcer à aller au bout de ses ressources et du combat.

Du côté de Clovis Drolet (2-0, 2 K.-O), il a livré une autre courte, mais solide performance. Samedi soir, ce fut l’Argentin Gustavo Sanchez (13-16-1, 4 K.-O.) qui en a payé le prix. La fierté de Beauport l’a battu par knock-out technique au deuxième assaut.

Adranik Grigoryan (2-0, 1 K.-O.) a battu l’Argentin Ricardo Ocampo (12-8, 7 K.-O.) par knock-out au premier assaut. Quant à Nurzat Sabirov (2-0, 2 K.-O.), il a dominé l’Américain Lorawnt T. Nelson (2-2, 2 K.-O) avant de l’envoyer au plancher pour le compte dans les premiers instants du troisième assaut. D’ailleurs, Nelson a été transporté à l’hôpital pour une fracture de la mâchoire.

Dans le premier combat de la soirée, Artur Ziatdinov (1-0, 1 K.-O.) a été expéditif à ses débuts professionnels alors qu’il a liquidé le Hongrois Csaba Schrammel (0-3-1) par knock-out en deux petites minutes.


► Par ailleurs, l’Américain Andre Ward a vaincu le Russe Sergey Kovalev par arrêt de l’arbitre au huitième round, samedi soir, à Las Vegas.