/opinion/columnists
Navigation

Trop c’est comme...

Coup d'oeil sur cet article

Qu’elle dure 9 minutes ou 24 minutes, la consultation chez le vétérinaire pour le minet coûte 74 $. Bon. Mais si docteure Éveline fait un prélèvement sanguin, elle ajoute 32 $. Tout de suite après, elle remet la fiole au labo de la porte à côté qui, une trentaine de minutes plus tard, vous revient avec l’analyse hémato-biochimique. Cette étape vient de rajouter 212 $ pour un heureux total de 318 $ en moins d’une heure. Facture vitement salée, mais ce n’est pas là que le bât gruge. C’est plus lorsque la madame vous dit que le chat n’a rien. Ah bon. Bill ne mange que très peu depuis un mois, il a donc considérablement maigri. Il s’est tellement gratté à la hauteur de la gorge qu’il n’a presque plus de poils à cet endroit. La doc dit que ça n’a rien à voir avec son manque d’appétit. Comment en savoir plus? Il faudra rajouter un petit 419,65 $ de tests dont une prise de la pression artérielle qui, dans ses quelques secondes, coûte à elle seule 49 $. On sera donc rendu à près de 800 $ et, encore là, on ne sait pas si on saura.

Ça ne paraît pas dans ma face, mais je suis en beau fusil.

ON FAIT QUOI ?

La vétérinaire affirme que Bill ne souffre pas. Je la crois. Il a son comportement habituel. Il vient dans mon bureau et me mord les coudes s’il veut aller dehors, il fait de gentils massages sur le bedon de Manon lorsqu’elle regarde la télévision et il nous a même rapporté une jolie souris à trois couleurs, la semaine dernière. Je ne sais pas trop quoi faire avec ce merveilleux félin et compagnon depuis 13 ans, mais je sais quoi faire avec l’hôpital vétérinaire où j’étais client depuis plus de 20 ans. Je ne suis quand même pas secrétaire général de la Francophonie.

ZLIGNE

  • Jonathan Drouin connaît plus ou moins bien Montréal. Pourvu qu’il ne visite pas avec Galchenyuk et Beaulieu.
  • La terrasse sur le toit de la résidence de Michaëlle Jean n’est pas si chère si on ne tient pas compte de l’hélicoptère pour monter et descendre.
  • Jonathan Drouin, c’est l’haleine qu’on cherchait.
  • «Il est important d’évoluer dans la vie... » (Kim Jong un et demi).
  • Soyez prêts. Dans une semaine, le 24 et la 24.

À MARDI

Tu ne souffriras pas Bill... et moi non plus.