/sacchips/mishmash
Navigation

Une intelligence artificielle ne comprend pas Homer Simpson

«Mmmmm.»
Frinkiac «Mmmmm.»

Coup d'oeil sur cet article

Les puissants algorithmes d’intelligence artificielle de l’entreprise Google DeepMind n’arrivent pas à comprendre les actions de notre Springfieldois préféré.

En ce moment, l’un des grands projets d’intelligence artificielle est la reconnaissance d’actions dans des vidéos. Le but ultime est de mieux reconnaître nos mouvements, pour nous assister de différentes manières, que ce soit dans la vente au détail ou dans le domaine de la médecine.

Pour mieux apprendre, l’intelligence artificielle de DeepMind peut compter sur une banque de 300 000 vidéos, comprenant 400 actions différentes (qui ont tout d’abord été référencées par des humains), appelée «Kinetics Human Action Video Dataset».

Pour le moment, les résultats de l’intelligence artificielle sont mitigés. Les algoritmes présentent un taux de réussite de 80% pour des actions comme «jouer au tennis», «un bébé qui rampe», «le découpage d’un melon d’eau» et «jouer aux quilles».

En revanche, ils atteignent 20% et moins lorsqu’il est question d’actions associées à Homer Simpson, comme «boire de la bière», «manger des beignes» et «bâiller». Attention, la banque de vidéos n'inclut pas de vidéos d'Homer Simpson; il s'agit plutôt d'actions associées à Homer.

Selon un représentant de DeepMind interviewé par Spectrum IEEE, il est possible que l’intelligence artificielle ait autant de misère car il est difficile d’identifier la nature de la nourriture consommée (spécialement si le beigne est tout petit ou s’il est déjà entamé). Les actions qui se passent rapidement (seulement quelques secondes) s’avèrent également épineuses.

Cela mentionné, DeepMind patauge toujours dans les premières étapes de cette recherche monumentale. Il y aura beaucoup de «d’oh» prononcés d’ici la réussite totale du projet!