/sports/racing
Navigation

Le retour de la France et de l’Allemagne

La Formule 1 dévoile son calendrier provisoire pour la saison 2018

FOR-CANADIAN-F1-GRAND-PRIX
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

La saison 2018 marquera le grand retour du Grand Prix de France après 10 ans d’absence.

Tel est le fait saillant du calendrier provisoire de la F1 publié lundi à la suite du Conseil mondial de la Fédération internationale de l’automobile (FIA) qui s’est tenu à Genève, en Suisse.

Cette course, programmée le 24 juin, aura donc lieu deux semaines après l’escale de Montréal au circuit Gilles-Villeneuve.

Elle sera présentée sur le tracé du Castellet (aussi appelé Paul-Ricard), un complexe situé à une quarantaine de kilomètres à l’est de Marseille, dans le sud de la France, et dont le propriétaire est un certain... Bernie Ecclestone, l’ancien patron de la F1.

Disputé pour la dernière fois en 2008, le Grand Prix de France avait été retiré après avoir accumulé des déficits importants que l’État a dû éponger.

Trois courses en trois semaines

Le calendrier, qui comporte 21 courses, une de plus qu’en 2017, marque aussi le retour de l’Allemagne après un retrait d’un an.

On constate que la Malaisie a disparu, ce qui n’est pas une surprise. Ses organisateurs avaient fait savoir, il y a plusieurs mois déjà, que l’édition 2017 serait la dernière.

On note aussi que le Grand Prix de Bakou, qui aura lieu ce week-end en Azerbaïdjan, est devancé de sept semaines en 2018, alors que le Grand Prix de Russie, lui, n’aura pas lieu en avril, comme cette année, mais à la fin de septembre.

Soulignons également, et c’est du jamais-vu en F1, que trois courses auront lieu en trois semaines, soit en France (24 juin), en Autriche (1er juillet) et en Grande-Bretagne (8 juillet).

Pas d’astérisque sur Montréal

Contrairement à la même période l’an dernier, aucun astérisque n’accompagne Montréal au calendrier provisoire.

La prolongation du contrat, confirmée il y a quelques semaines, assure la tenue du Grand Prix du Canada jusqu’en 2029.

«Je suis heureux de constater qu’encore une fois, le Grand Prix du Canada marquera le début de la saison estivale à Montréal en 2018, a indiqué le promoteur du Grand Prix du Canada, François Dumontier, en entrevue au Journal de Montréal. Les billets pour cette prochaine édition sont déjà en vente.

«Je suis aussi heureux de voir le retour de la France et l’Allemagne au calendrier. Ces deux Grands Prix, a-t-il poursuivi, occupent une place de choix dans l’histoire du Championnat du monde de F1.»

En revanche, des astérisques remettent en question les courses prévues en Chine et à Singapour. Les promoteurs concernés n’ont pas encore fourni les garanties exigées par la F1 pour assurer la tenue de leur événement.

 

Calendrier provisoire de la F1 en 2018

Date Pays Endroit
25-mars Australie Melbourne
08-avr Chine Shanghai *
15-avr Bahraïn Sakhir
29-avr Azerbaïdjan Bakou
13-mai Espagne Barcelone
27-mai Monaco Monte-Carlo
10-juin Canada Montréal
24-juin France Castellet
1er juillet Autriche Spielberg
08-juil G.-Bretagne Silverstone
22-juil Allemagne Hockenheim
29-juil Hongrie Budapest
26-août Belgique Spa-Francorchamps
02-sept Italie Monza
16-sept Singapour Marina Bay*
30-sept Russie Sotchi
07-oct Japon Suzuka
21-oct États-Unis Austin
28-oct Mexique Mexico
11-nov Brésil Sao Paulo
25-nov Abou Dhabi Yas Marina

 * sous réserve d’une confirmation des détenteurs des droits commerciaux.