/entertainment/tv
Navigation

Rawdon accueille «Les pays d’en haut»

La troisième saison du téléroman est en plein tournage

Coup d'oeil sur cet article

RAWDON | En plein tournage de la troisième saison qui sera présentée en 2018, les comédiens de la série Les Pays d’en haut ont reçu la confirmation lundi qu’une quatrième saison allait suivre.

Sarah-Jeanne Labrosse, qui s’est beaucoup attachée à son personnage, était heureuse d’apprendre qu’elle allait continuer à l’incarner encore une autre saison. «Donalda est une femme très moderne, féministe et audacieuse. Des femmes comme elles ont existé à cette époque-là, ça nous permet de nous le rappeler», a-t-elle dit.

Il reste encore un mois à tourner les scènes extérieures au village Canadiana de Rawdon et le tournage de la troisième saison, dont la mise en ondes est prévue en janvier 2018, sera bouclé.

Les comédiens restent mystérieux sur ce qui attend les spectateurs, et pourtant quelques indices fusent.

«On reprend plusieurs mois après la deuxième saison. Séraphin va mieux physiquement, mais... il va se noircir davantage», confie Vincent Leclerc, celui qui l’incarne dans la populaire série de Radio-Canada.

«Plus la série avance, et plus on creuse les personnages. Une chose est sûre, on peut promettre sans nul doute une troisième saison encore meilleure que les précédentes», assure l’auteur Gilles Desjardins.

Nouveautés

Parmi les nouveautés de cette troisième saison, on prévoit l’entrée en scène du couple de Georgiana et Todore, incarnés par les comédiens Brigitte Lafleur (La Galère, L’Auberge du chien noir) et Alexandre Landry (Cheval-Serpent, Gabrielle, Blue Moon).

Gilles Desjardins sait que les nouveaux personnages sont attendus par le public. «Ils sont toujours différents de la série d’origine, mais à la fois fidèles à l’histoire. C’est toujours une surprise.»

Le retour de Denise

Denise Filiatrault fera également une apparition. Celle qui avait incarné Délima dans la série d’origine jouera cette fois le rôle de sa tante, venue la défendre dans le litige qui l’oppose à son frère Séraphin au sujet de l’héritage.