/news/health
Navigation

Six médecins recherchés pour rétablir les services au centre Cloutier-du Rivage

Six médecins recherchés pour rétablir les services au centre Cloutier-du Rivage
Photo Agence QMI, Capturé d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Le ministère de la Santé cherche à attirer six nouveaux médecins afin de rétablir les services à l'urgence du centre Cloutier-du Rivage, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, à Trois-Rivières.

Le député de Champlain, Pierre-Michel Auger, a affirmé que l’objectif du ministère est d’avoir «le nombre de médecins suffisant pour revenir aux heures normales à Cloutier-du Rivage, soit de 8 h à 22 h».

Gaëtan Barrette avait indiqué à l'Assemblée nationale la semaine dernière être en discussion avec la Fédération des médecins pour combler les effectifs.

À partir du 30 juin et jusqu’au 2 septembre, l'urgence devra fermer ses portes en soirée, faute de médecins disponibles. Le centre ne sera donc ouvert que de 8 h à 18 h.

La CAQ, qui avait dénoncé cette mesure, persiste et signe. «Pour le mois de septembre, on va voir. Ce que j'ai dénoncé, c'est la coupure de services cet été. Les gens du Cap vont avoir moins de services», a dénoncé le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Son homologue Pierre-Michel Auger a rappelé que le ministre Barrette pourra régler le problème grâce à son pouvoir discrétionnaire lui permettant d’affecter les nouveaux médecins qui arrivent sur le marché dans une région donnée.

Les infirmières restent sceptiques. «Ces médecins auraient dû arriver plus tôt. On avait entendu qu'ils arriveraient plus tôt. Est-ce qu'ils vont vraiment arriver?» s'est interrogé Nathalie Perron, la présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie.