/sports/ski
Navigation

Un skieur acrobatique suspendu pour la présence de cocaïne

Coup d'oeil sur cet article

Un jeune skieur acrobatique canadien s’est vu imposer une suspension de quatre ans pour une violation des règles antidopage.

Le Centre canadien pour l’éthique dans le sport (CCES) a effectivement annoncé, lundi, que Taylor Wilson, qui pratique notamment le «slopestyle», avait été pris en flagrant délit. Une violation a ainsi été découverte par l’analyse d’un échantillon d’urine recueilli durant un contrôle de dopage en compétition réalisé le 3 mars 2017, qui a révélé la présence de cocaïne. Le jeune homme de 21 ans n’a pas contesté la violation dans les délais prévus. Une sanction a été imposée le 19 avril dernier.

«Il est interdit à cet athlète, qui réside à Whistler, en Colombie-Britannique, de participer, peu importe à quel titre, à tout sport organisé signataire du PCA, y compris de s’entraîner avec ses coéquipiers, jusqu’au 19 avril 2021», a précisé le communiqué émis par le CCES.