/opinion/columnists
Navigation

EKKLO

Coup d'oeil sur cet article

C’est le temps idéal pour parler de tuque et de foulard. Tout à fait. Tuques, foulards, et une collection de vêtements qui parle, qui a une raison profonde d’exister et qui appuie les combattants du cancer et leurs supporters. Retenez ce nom: EKKLO.

Josianne Monette, une très charmante femme de 40 ans vient de se relever de deux cancers (du sein et du col de l’utérus) et, en outre, elle est porteuse d’un gène très rare (TP53) l’obligeant à un suivi médical rigoureux jusqu’à la fin de sa vie. Mais il se trouve que Josianne est une puissante machine, une bombe. Elle a notamment conçu une tuque, d’abord destinée à ceux et celles qui veulent se couvrir la tête pendant et après la perte des cheveux à la suite des traitements, mais aussi pour les gens qui appuient les gens en lutte. Foulards et autres accessoires, je vous invite à visiter le site EKKLO et regarder le témoignage de Josianne sur Youtube. Vous serez conquis.

AVEC SOURIRE

Josianne est belle, enthousiaste, drôle et elle a sa cause solidement en main et elle pourrait certainement enseigner la psychologie face à la maladie. Ses créations sont bien faites, coquettes et souvent avec des messages comiques, sympathiques. Des artistes comme Geneviève Brouillette, Clodine Desrochers, Frédérick de Grandpré et DJ Champion ont adopté cette tuque légère faite de bambou. C’est très joli.

Écoresponsables et fabriqués au Canada, les accessoires ont été imaginés pour inspirer et égayer les combattants du cancer tout en portant un message d’espoir avec une pointe d’humour.

Monoparentale, mère d’un gars de 18 ans, Josianne n’a jamais baissé les bras, même dans les moments les plus décourageants. Elle s’est dessiné une mission et elle ne lâchera pas le morceau. Votre prochaine tuque... une EKKLO.

DÉGUÉDINE

  • Bergevin n’a pas protégé Plekanec. Il l’a même mis sur Kijiji.
  • Mot de bébé: «Je ne sais plus mon nom parce que ma mère m’appelle “Arrête” et mon père m’appelle “Touche pas”.»
  • Beaulieu, son prénom, c’était-tu Nathan ou Tannant?
  • Vu sur une ferme scientifique, un cheval-vapeur broutant des racines carrées dans un champ magnétique.
  • J’ai échappé un tube de Clearasil dans la laveuse et mes chemises n’ont plus de bouton.