/24m/job-training
Navigation

La génération Y : un besoin de liberté au travail

La génération Y : un besoin de liberté au travail
Photo stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Philippe Jean Poirier - 37e AVENUE

 

Âgés entre 20 et 35 ans, les milléniaux sont en train de révolutionner les méthodes de travail. Cette génération connectée souhaite plus de liberté et de marge de manœuvre pour accomplir ses tâches.

Dans une étude menée auprès de 2 800 milléniaux par la firme indienne Jombay, 60 % d’entre eux désignent la « responsabilité » comme un des principaux facteurs de rétention. « Les milléniaux désirent être responsables non seulement de leur horaire, explique Stéphane Simard, conseiller en ressources humaines agréé, mais aussi de la manière dont ils atteignent leurs objectifs. »

La génération Y a un grand besoin de liberté d’action pour pouvoir s’accomplir pleinement. « Ils veulent qu’on leur indique une destination et un échéancier clairs, ajoute Stéphane Simard. Pour le reste, ils veulent décider des moyens d’atteindre les objectifs. »

Dans le sondage, la réponse négative des milléniaux envers la microgestion est un autre bon indicateur de cette volonté d’autonomie : 74 % voient d’un mauvais œil le fait d’être talonné par un membre de la direction.

« Il n’y a rien de pire pour un Y que d’avoir un patron par-dessus son épaule, qui regarde constamment ce qu’il fait », acquiesce le conseiller.

Vivre et laisser vivre, donc !