/news/transports
Navigation

La congestion monstre aurait pu être évitée sur Bonaventure

La fermeture de l’autoroute a causé des maux de tête aux automobilistes mardi matin

FD-
Photo Agence QMI, Sylvain Denis Peu après 10 h, mardi, la structure a été complètement retirée de l’autoroute Bonaventure pour assurer la sécurité des automobilistes.

Coup d'oeil sur cet article

Une erreur d'évaluation et une fermeture de seulement 20 minutes de l'autoroute Bonaventure ont suffi pour empoisonner l'heure de pointe de plusieurs milliers d'automobilistes mardi matin.

Une structure de signalisation qui surplombe l'autoroute près de la sortie Pierre-Dupuy a été endommagée lundi soir, entre 20 h 30 et 22 h. Les dommages ont été causés par le camion d’un ouvrier du chantier Solution Bonaventure, un projet environnemental géré par la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain (PJCCI).

Le contremaitre de l’enterprise Pomerleau, qui effectue les travaux, a toutefois déterminé qu’il n’y avait aucun danger pour les automobilistes. Ainsi, il n’a pas jugé bon de signaler l’incident à la Société, qui aurait pu envoyer un ingénieur en structure évaluer les dommages.

«Pas normal»

«Ce n’est pas normal qu’il ait cru que c’était correct, a indiqué Julie Paquet, directrice des communications des PJCCI. C’est un accès prioritaire au centre-ville et c’était visiblement affecté. »

La Société a été avisée de l’incident 12 heures plus tard, soit en pleine heure de pointe mardi matin. Ce délai aurait pu permettre aux autorités de stabiliser la structure pendant la nuit.

Lorsqu’un spécialiste a constaté les dégâts, il a immédiatement recommandé la fermeture de l’autoroute Bonaventure, qui est la continuité du pont Champlain. Au final, un simple téléphone fait la veille aurait pu éviter des bouchons monstres pour les automobilistes.

Beaucoup de retard

La fermeture d’une vingtaine de minutes mardi matin a causé une congestion monstre, et ce pour toutes les traversées de la Rive-Sud, que ce soit les ponts Mercier, Champlain, Victoria, Jacques-Cartier et le pont-tunnel Louis-Hippolyte La Fontaine.

L'autoroute Bonaventure a été de nouveau fermée à partir de 10 h pour une durée d'une demi-heure en direction de Montréal après l'heure de pointe, afin de retirer la structure de signalisation qui a été heurtée.

Selon le chargé de la fluidité de la circulation à la Ville de Montréal, Pierre Lacasse, le trafic ne s’est pas résorbé avant 11 h. Certains automobilistes ont pris quelques heures avant de pouvoir se rendre au travail.

Celui-ci a été sans équivoque, la fermeture de l’autoroute Bonaventure a eu un «effet majeur» sur la circulation de Montréal.

«On n’a pas le choix. C’est une île, ça veut dire que lorsqu’il y a un problème sur un pont, tous les autres écopent. Une heure de pointe, c’est normal que ça déborde. [...] Il ne faut pas qu’il arrive un incident sur un pont, peu importe. Il faut se croiser les doigts pour ça», a-t-il affirmé lorsque joint par Le Journal.

Le maire Denis Coderre a refusé de commenter la situation.

— Avec la collaboration d’Antoine Lacroix et de l’Agence QMI