/opinion/blogs/columnists
Navigation

Heureux pour Charles Hudon

Heureux pour Charles Hudon
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien a perdu un autre défenseur mercredi soir lorsque la nouvelle équipe de Las Vegas a réclamé Alexei Emelin.

Le Russe était le défenseur le plus robuste de l'équipe. Celui qui y allait des mises en échec les plus percutantes. Il aimait aussi le jeu salaud, à l'occasion.

Au cours de la dernière semaine, on a donc vu partir le plus bel espoir de l'organisation du Tricolore, Mikhail Sergachev, et un ancien choix de première ronde, Nathan Beaulieu.

Bien sûr que ça laisse des trous à la défense, mais Marc Bergevin devrait être en mesure de les combler dans les prochaines semaines.

Des défenseurs numéros 5 et 6, ça me devrait pas être si difficile que ça à dénicher.

Bergevin vient de se libérer d'un gros contrat (le salaire d'Emelin s'élève à 4,1 millions) et il n'a pas eu besoin de donner en cadeau aux Golden Knights un choix au repêchage, contrairement à plusieurs équipes.

Je suis surtout heureux de voir que les Golden Knights n'ont pas réclamé un attaquant prometteur comme Charles Hudon.

Je sais: vous allez me dire que Hudon n'a pas encore fait ses preuves dans la LNH, contrairement à Emelin.

C'est vrai, sauf qu'il serait surprenant que Hudon ne parvienne pas à se tailler une place dans la formation du CH la saison prochaine.

Le gars a assurément du talent et il est mûr pour effectuer le grand saut. Il est temps que le Canadien accorde une véritable chance à Hudon.

J'ai hâte de le voir à l'oeuvre, comme je brûle d'impatience de voir Jonathan Drouin nous éblouir avec ses feintes.

Je suis surtout impatient de savoir si Alexander Radulov restera à Montréal ou non. J'espère que oui. Saura-t-il se montrer raisonnable au sujet de la durée de l'entente?

Aussi, y'a-t-il du vrai dans ces rumeurs qui circulent au sujet d'Alex Galchenyuk? Je lui accorderais une autre chance.

On parle tout de même d'un compteur de 30 buts,  il y a deux ans. À moins de pouvoir échanger Galchenyuk en retour des services d'un joueur de centre de premier plan, mais il ne faut pas trop compter là-dessus...

Ce repêchage d'expansion (la soirée s'est déroulée à un rythme trop lent) a fait des malheureux, comme c'est le cas pour Jonathan Marchessault, qui aurait préféré rester en Floride.

Au moins, Jonathan peut se consoler à l'idée qu'il se retrouvera à Las Vegas en compagnie de plusieurs  joueurs francophones, dont Msrc-André Fleury, David Perron et Marc Méthot.

Le directeur général des Golden Knights, George McPhee, a eu la chance de mettre sur pied une bonne équipe, tout en amassant plusieurs choix au repêchage pour l'avenir.

Et il a même de bonnes cartes dans son jeu pour continuer d'améliorer son club par le biais de transactions.

Les Golden Knights pourraient fort bien ne pas terminer leur première saison au dernier rang du classement de leur division, tellement ce repêchage était bâti pour aider leur cause.

Pendant ce temps, à Québec, les amateurs de hockey se sont fait bafouer une fois de plus par Gary Bettman, qui a répété qu'il n'y a pas d'autre projet d'expansion sur la table...