/lifestyle/techno
Navigation

Facebook veut protéger ses utilisatrices indiennes du harcèlement

Bloc Facebook logo
Photo REUTERS

Coup d'oeil sur cet article

Facebook a présenté de nouvelles mesures de sécurité pour les utilisatrices indiennes du réseau social, qui visent à protéger les femmes du harcèlement.

Des études du géant de l’internet ont montré que nombre d’Indiennes étaient réticentes à l’idée de mettre un cliché d’elles-mêmes en photo de profil, de peur que cette image ne soit utilisée à mauvais escient.

En réponse, Facebook a développé en collaboration avec des ONG des outils pour donner aux femmes un meilleur contrôle de leur profil et «les aider à rester en sécurité en ligne», a annoncé Aarati Soman, responsable produit du groupe, dans un article publié mercredi sur le blog officiel.

Le premier garde-fou, reconnaissable à un petit bouclier et une bordure bleus autour de l’image, empêche les internautes étrangers au cercle d’amis de l’utilisateur de télécharger, partager ou identifier des personnes sur la photo. Dans certains systèmes comme Android, il sera même impossible d’en faire une capture d’écran.

Le deuxième instrument permet d’appliquer un filtre aux motifs indiens sur la photo de profil. Selon les recherches du site de Mark Zuckerberg, cela dissuaderait les utilisateurs du réseau social de copier l’image.

Ces options seront d’abord déployées uniquement en Inde mais pourraient être par la suite étendues à d’autres pays.

«Ces outils seront disponibles pour les hommes et les femmes au fur et à mesure que nous les étendons», a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’entreprise californienne.

Facebook compte 184 millions d’utilisateurs en Inde, son deuxième marché après les États-Unis.