/world/usa
Navigation

3 M$ pour la famille d’un automobiliste noir tué par la police

Philando Castile
Photo Facebook Philando Castile

Coup d'oeil sur cet article

La famille d’un automobiliste noir tué dans sa voiture par un policier et dont les derniers instants avaient été diffusés en direct sur internet recevra 3 millions de dollars de réparation, a-t-on appris lundi.

La mort de Philandro Castile, 32 ans, avait soulevé une vague d’indignation aux États-Unis, renforcée par l’acquittement le 16 juin du policier du Minnesota (nord) qui avait ouvert le feu sur lui le 6 juillet 2016 lors d’un banal contrôle routier.

La victime avait été tuée à bout portant sous les yeux de sa compagne et de la fille de celle-ci âgée de 4 ans. La jeune femme avait diffusé la séquence-choc sur Facebook Live, après un échange de moins d’une minute avec Jeronimo Yanez, un policier de 29 ans.


ATTENTION, LES IMAGES QUI SUIVENT PEUVENT CHOQUER


 

La famille de M. Castile avait engagé une procédure judiciaire contre la ville de St Anthony qui employait le policier mais y a renoncé en contrepartie d’un chèque de 2,95 millions de dollars, ont annoncé les deux parties dans un communiqué commun.

Cela évitera une procédure qui « aurait pu prendre des années devant les tribunaux et aggraver les souffrances de la famille et de la communauté », affirme le document publié par la ville et les avocats de la famille Castile.

« Aucune somme d’argent ne pourra remplacer Philandro », ajoute toutefois le communiqué, assurant que l’argent récupéré auprès des assureurs de la ville - et non des contribuables - sera utilisé pour financer une fondation portant le nom de la victime.

L’acquittement de Jeronimo Yanez avait provoqué des manifestations dans le Minnesota et fait écho à plusieurs autres cas controversés où des policiers ont été blanchis par la justice après avoir tué des Noirs américains.

Vendredi, le procès d’un ancien policier de l’université de Cincinnati (Ohio, nord) accusé du meurtre d’un autre automobiliste noir, Sam DuBose, a été annulé faute de consensus sur un verdict parmi les jurés.

Mercredi, un autre policier du Wisconsin (nord) avait été acquitté du meurtre de Sylville Smith, 23 ans, abattu à l’issue d’une course-poursuite alors qu’il venait de lancer son pistolet au sol.