/sports/fighting
Navigation

Il y a 20 ans, Mike Tyson arrachait l'oreille d'Evander Holyfield dans le ring

Il y a 20 ans, Mike Tyson arrachait l'oreille d'Evander Holyfield dans le ring
Photo d'archives Reuters

Coup d'oeil sur cet article

Le 28 juin 1997, «Iron» Mike Tyson a marqué l'imaginaire de la boxe lorsqu'il a arraché un bout de l'oreille d'Evander Holyfield en plein combat... avec ses dents!

Pour leur deuxième rencontre, les deux combattants se disputaient le championnat des poids lourds de la WBA à Las Vegas. Tyson avait perdu ce titre aux mains d'Evander en novembre 1996.

Au troisième round, Tyson a craqué (ou devrais-je plutôt dire croquer?): lors d'un accrochage au centre du ring, il a littéralement mordu et arraché un morceau de l'oreille de son adversaire.

 

Il y a 20 ans, Mike Tyson arrachait l'oreille d'Evander Holyfield dans le ring
Photo d'archives Reuters

 

L'oreille d'Holyfield, un mois après la morsure
Il y a 20 ans, Mike Tyson arrachait l'oreille d'Evander Holyfield dans le ring
Photo d'archives Reuters

Le combat a été stoppé à la fin du troisième engagement. Tyson a été disqualifié et Holyfield a conservé son titre.

À ce moment, le futur d'«Iron» Mike était plus qu'incertain: une amende de 3M$ et une suspension qui aurait pu s'étirer mettaient sa carrière en péril, rapporte Canoé.

Cependant, il a été en mesure de se racheter et de remonter dans le ring en 1999.

La réconciliation

Tyson a expliqué, notamment à Oprah, qu'il en avait ras-le-bol des contacts tête à tête répétés pendant le combat. L'un de ceux-ci lui avait fendu le sourcil. Il a explosé de rage, entre autres, parce qu'il sentait qu'Holyfield était le meilleur boxeur dans le ring.

Pour ce qui est d'Holyfield, il a tourné la page sur cet incident depuis longtemps.

«Je lui ai pardonné. Mike et moi sommes toujours en mesure de nous parler. Ensemble, nous aidons d'autres personnes à surmonter leurs difficultés», expliquait-il en 2012 à SLTV.

En mai dernier, Tyson confiait à Sunday Times Magazine qu'il avait remis le bout d'oreille à son propriétaire.

Il y a quelques années, le détaillant de chaussures Foot Locker a profité du fameux coup de dents pour faire un coup de publicité.