/opinion/columnists
Navigation

Racistes! Racistes! Racistes!

Coup d'oeil sur cet article

Demander à un militant antiraciste si le Québec est raciste, c’est comme demander à un vendeur d’assurances si tu as besoin d’assurances ou à un vendeur de pilules si tu as besoin de pilules.

Bien sûr qu’il va dire oui.

Et justement, j’ai exactement ce dont vous avez besoin, juste ici, dans ma mallette.

Heureusement que je suis là pour veiller sur vous, hein ?

VOIR DU RACISME PARTOUT

Les militants antiracistes vivraient dans un pays totalement dépourvu de racisme et ils diraient qu’il est raciste.

Pourquoi ? Parce que c’est leur job, c’est ce qu’ils font.

Trouver le Mal, combattre le Mal et éradiquer le Mal.

Pas de racisme, pas de centre antiraciste, pas de militants antiracistes, pas de présidents d’associations antiracistes et pas de budget pour lutter contre le racisme.

C’est aussi simple que ça.

Alors ils voient du racisme là où il n’y en a pas.

Un prisonnier noir dans une série sur les prisonniers ? Raciste ! Les Noirs ne sont pas tous des bandits !

Un policier noir dans une série policière ? Raciste ! Comme si les seuls bons Noirs étaient ceux qui défendent le pouvoir !

Un Noir pauvre ? Raciste ! Les Noirs ne sont pas tous pauvres !

Un noir riche ? Raciste ! Vous voulez cacher le fait que la plupart des Noirs sont pauvres !

Un Noir qui sort avec une Noire ? Raciste ! Vous voudriez que les Noirs restent entre eux !

Un Noir qui sort avec une Blanche ? Raciste ! C’est de l’appropriation culturelle, un bon Noir, pour vous, est un Noir qui vit comme un Blanc !

Un esclave noir ? Raciste ! Vous véhiculez une vision misérabiliste des Noirs !

Un Noir avocat ? Raciste ! Vous véhiculez une vision idéaliste et irréaliste de la réalité noire !

Bref, quoi que vous fassiez, quoi que vous écriviez, quoi que vous filmiez, vous êtes raciste.

Raciste, raciste, raciste.

UNE STRATÉGIE CONTRE-PRODUCTIVE

Je ne sais pas pourquoi on accorde autant d’importance aux militants professionnels, quelle que soit la cause qu’ils défendent, aussi noble soit-elle.

Ils sont aussi objectifs qu’un ancien ministre libéral qui parle du Parti libéral.

Disons-le pour la millième fois : y a-t-il des racistes au Québec ? Oui, comme il y en a dans tous les pays, même les pays d’Afrique.

Le Québec est-il raciste ? Non.

Cette litanie continuelle sur le supposé racisme du Québec est en train de devenir franchement désagréable et contre-productive.

La fable du garçon qui criait sans cesse au loup, ça ne vous rappelle pas quelque chose ?

Un jour, le loup s’est vraiment pointé et personne n’est allé aider le jeune homme.

On crie tellement au racisme qu’on est en train de vider le mot de son sens.

C’est une insulte qui ne veut plus rien dire et qui ne choque plus personne.

Tiens, il y a certainement des lecteurs qui vont me traiter de raciste sur internet après avoir lu cette chronique.

Allez-y, ne vous gênez pas.

Si ça peut vous faire du bien.

Je cherchais l’autre jour une raison pour célébrer la Saint-Jean. Eh bien, j’en ai trouvé une.

Je suis fier d’habiter dans une société ouverte, diversifiée et accueillante.