/world/europe
Navigation

Espagne: en Catalogne les clubs de cannabis désormais légaux

Coup d'oeil sur cet article

Les clubs de consommateurs de cannabis sont désormais autorisés et encadrés par une loi en Catalogne, deuxième région la plus peuplée d’Espagne.

Le parlement régional de Catalogne, 7,5 millions d’habitants, a adopté mercredi une loi qui détaille dans quelles conditions ils peuvent opérer et les autorise formellement par 118 voix pour, 8 contre et une abstention.

Une loi semblable a été adoptée dans le nord de l’Espagne en 2014, en Navarre, mais elle a été suspendue par la Cour constitutionnelle dans l’attente de son examen au fond, à la demande du gouvernement conservateur de Mariano Rajoy.

En Espagne, la loi pénalise la consommation de cannabis en public mais reste muette sur la consommation privée, qui du coup est tolérée.

Les clubs de consommateurs se sont engouffrés dans ce vide légal et ont essaimé ces dernières années. Ces associations -- entre 700 et 800 selon les estimations -- permettent de consommer du cannabis dans des lieux fermés.

Mais elles vivent dans l’incertitude et font parfois l’objet de poursuites pour trafic de drogue ou de fortes amendes.

La loi catalane pose un certain nombre de conditions pour qu’elles puissent opérer dans la région sans être inquiétées: membres âgés de plus de 18 ans, quantités maximum de cannabis vendues à chaque membre, interdiction de vente d’alcool ou de tabac.

La consommation de cannabis est élevée en Espagne. Selon la dernière enquête nationale sur le sujet (2015-2016), 9,5% des Espagnols en ont consommé au moins une fois pendant l’année écoulée, contre 6,6% des Européens.