/sacchips/lesacdechicks
Navigation

Plurielles: celle qui voulait donner la parole aux femmes et lutter contre l’intolérance

Plurielles: celle qui voulait donner la parole aux femmes et lutter contre l’intolérance
Instagram.com/eliemassicolli

Coup d'oeil sur cet article

Elisabeth Massicolli n’est pas une femme ordinaire. Suite aux terribles attentats survenus dans la ville de Québec l’hiver dernier, la jeune femme de 25 ans a voulu donner la parole aux femmes qui n’ont pas toujours la chance de pouvoir s’exprimer haut et fort.

Depuis le mois de février, Elie travaille donc d’arrache-pied pour fabriquer «un recueil de poésie engagée au féminin, bilingue et inclusif » où toutes les femmes y ont leur place et ont enfin un endroit où crier leur douleur.

 

Victime de racisme, d’agressions, d’inégalité... Les écrivaines et les illustratrices qui ont participé à Nos Plumes comme des Armes étaient prêtes à s’ouvrir et à dévoiler certaines choses qu’elles n’avaient encore jamais avouées à leur entourage.

Au total plus de 55 femmes ont participé au projet mené par Elisabeth Massicolli.

Allô les belles filles de #nosplumescommedesarmes 💕🙌🏽

Une publication partagée par Elie Massicolli (@eliemassicolli) le

 

En plus, 100% des dons recueillis par l’ouvrage seront remis à trois organisations québécoises qui luttent contre l’intolérance; Action Réfugiés Montréal, Hélem Montréal et Le Centre multiethnique de Québec.

 

Nous avons eu la chance de rencontrer Élisabeth Massicoli et quelques-unes des auteures du recueil lors du lancement de Nos Plumes comme des Armes qui avait lieu à l’Appartement 200.

 

Pour vous procurer le recueil c’est par ici.