/news/green
Navigation

Trois fois moins d’incendies de forêt qu’en moyenne au Québec

feu de forêt
Photo Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Depuis le début de l’année, près de trois fois moins d’incendies de forêt ont été répertoriés au Québec comparativement à la moyenne des 10 dernières années.

En moyenne, en date du 4 juillet, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) a déjà eu affaire à 312 feux de forêt. En revanche, cette année, seulement 114 brasiers ont été détectés dans la province.

Les incendies se sont aussi avérés beaucoup moins dommageables qu’à l’habitude. Depuis le début de l’année, 6329,5 hectares de forêt ont été ravagés par les flammes, contre une moyenne de 56 159,8 hectares à pareille date sur les dix dernières années.

Selon l’agente à la prévention et à l'information de la SOPFEU Isabelle Gariépy, le temps frais et pluvieux explique le nombre de brasiers relativement bas cette année.

La majorité des incendies qui ont éclaté cette année ont été causés par des humains, a-t-elle indiqué. Dans l’ouest du Québec, des trois incendies survenus au cours du mois de juin, un était de cause humaine et deux ont été déclenchés par la foudre.

Pour éviter de déclencher des incendies, la SOPFEU recommande de bien éteindre les feux de camp et les mégots de cigarette. S’informer du niveau de risque d’incendie avant d’allumer un feu et éteindre les feux de joie avec de l’eau sont aussi de bons moyens de prévention.